Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 31.01.2002   Retour à l'aperçu

Le nouvel évêque du diocèse nordique et baltique - Oeystein Olsen- aimerait être un homme de relations

[Credits] Dans son adolescence, Oeystein Olsen a remis sa vie à Jésus Christ. La petite Eglise Méthodiste à Narvik (Norvège), une ville située près du cercle polaire a été sa patrie spirituelle. Il a grandi dans une famille méthodiste avec deux frères et une soeur. L'un de ses frères est comme lui pasteur méthodiste ordonné dans la Conférence Norvégienne.

L'évêque garde des souvenirs très positifs sur sa communauté d'origine. Il dit: "dans cette communauté, on prêtait attention les uns aux autres; cette atmosphère avait alors une grande importance pour moi -, et elle en a encore aujourd'hui." En 1963, Oeystein Olsen a commencé sa formation théologique au séminaire Théologique Méthodiste de Göteborg (Suède). "Ma vocation au ministère pastoral ne m'est pas venue comme une brusque illumination", dit-il, "mais ça a été un processus étendu sur des années." En 1966, il a terminé ses études au séminaire et fut appelé à Egersund, une petite communauté située sur la côte occidentale de la Norvège. Ensuite Oeystein Olsen a travaillé sans interruption comme pasteur à la tête de différentes communautés en Norvège. Voici ses postes successifs: pasteur auprès des jeunes à Bergen et vicaire à Bethanien, pasteur de paroisse dans les communautés d'Halden, de Skien, de Fredrikstad et d'Oslo. De plus, il a suivi dans les années 1992-1994 un Progamme de formation dans le cadre de l'Eglise Luthérienne (de supervision pastorale).

En mars 2001, Oeystein Olsen a été élu comme évêque à l'âge de 57 ans par la Conférence Centrale de l'Europe du Nord à Helsinki. L'élection est valable huit ans durant avec la possibilité d'une prolongation de quatre ans, il est donc élu pour une durée maximale de douze ans. Son champ d'action comprend la Norvège, la Suède, le Danemark et la Finlande ainsi que les Etats baltiques de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie.

Oeystein Olsen est marié avec Toril, professeur d'éducation spécialisée, et ils ont trois enfants adultes. L'évêque a déménagé son bureau de Helsinki à Oslo. L'assistant de l'évêque, Liv Berit Carlsen, est diacre ordonné de l'EEM. Comme l'évêque Oeystein Olsen le raconte, c'était pour lui un temps assez difficile, au moment il était l'un des quatre candidats pour l'épiscopat: "Je me débattais intérieurement, persuadé que je n'étais pas à la hauteur de cette mission. Mais un mois avant la Conférence Centrale en Finlande, j'ai fait une expérience qui a entrainé un changement pour moi. Je marchais dans la forêt à proximité de notre maison d'été, je m'arrêtais sur une petite colline et m'asseyais pour prier.

Soudain et à l'improviste, la présence de Dieu me submergeait comme une grande vague. Et me revenait alors à l'esprit les paroles d'un chant: "Je suis présent, Seigneur. Est-ce moi que tu as en vue, Seigneur? J'entendis ton appel cette nuit. Je veux y aller, Seigneur. Dirige-moi. Fais que ton peuple soit profondément ancré dans mon coeur et mon esprit."


Si on demande à Oeystein Olsen ce qui le désigne pour l'épiscopat, il répond: "sans doute ai-je des points faibles et des points forts, mais le plus important pour moi, c'est la capacité de créer des relations. Je pense que je sais former des équipes et que je réussis à créer une atmosphère propice à la collaboration. Mais je ne peux pas le provoquer de moi-même. Ensemble avec mes collaborateurs, nous ne pouvons le faire que dans la puissance de l'Esprit Saint. C'est ainsi que l'Eglise Méthodiste pourra de nouveau être une Eglise qui se développe. De toutes les manières, nous devons constater que le nombre de membres n'a cessé de diminuer au cours des dernières décennies dans les pays nordiques. Dans les pays baltiques au contraire, l'Eglise grandit."

Par ailleurs, la musique a une grande importance pour Oeystein Olsen. Il joue du piano et de la guitare et est un bon chanteur Déjà comme garçon, il chantait dans la célèbre chorale de garçons de Narvik.

Oeystein Olsen définit les priorités pour son ministère par la devise de la Conférence Annuelle (CA) Norvégienne pour cette quatrième d'année: "connaître et faire connaître le Christ." Il dit: "comme évêque, je voudrais encourager tous ceux qui tendent ardemment à une relation plus étroite avec le Seigneur Jésus, à la chercher intensément et à la faire connaître aux autres. C'est un processus qui comprend à la fois la relation avec le Seigneur et la relation avec le prochain. Nous devons vivre et marcher en sa présence. Les amis et les voisins pourront alors reconnaître les traces de Dieu dans notre vie. Par notre intermédiaire, l'Eglise se rend visible aux autres. Nous devons non seulement prêcher l'Evangile, mais aussi le vivre dans notre quotidien." L'évêque Oeystein Olsen voudrait être un homme de relations. Il a à coeur de développer les relations oecuméniques avec d'autres Eglises.

D'après: Tomas Boström »Svenska Sändebudet«


Source: Kirche und Welt

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"