Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.01.2002   Retour à l'aperçu

Etats Unis, Miami : Des évêques latino-américains appellent à une paix fondée sur l'amour et la justice

[Credits] Une lettre écrite le 20 octobre par des évêques méthodistes latino-américains exprime leur douleur à la suite des actes terroristes du 11 septembre, leur préoccupation au sujet de la réponse militaire de la communauté internationale et leur espoir d'une paix fondée sur l'amour et la justice.

Les 21 évêques latino-américains signataires de la lettre ont exprimé des préoccupations similaires à celles exprimées par leurs collègues nord-américains dans leur lettre pastorale du 9 novembre à l'Eglise Evangélique Méthodiste.

Intitulé "La vérité surgira de la terre ", le document énonce les craintes des évêques latino-américains face aux attaques terroristes contre le World Trade Center de New York et aux conséquences que l'action militaire en Afghanistan pourrait avoir sur la population de ce pays. Il demande également que cette situation soit résolue pacifiquement. "La paix sans la vérité n'est pas la paix", affirme la lettre des évêques. "La paix sans la justice n'est également pas concevable".

La lettre a été écrite pour "témoigner notre solidarité avec la population nord-américaine au moment où elle subit l'impact du terrorisme dans son propre pays", a déclaré l'évêque brésilien Nelson Campos Leite, président du Conseil des évêques d'Amérique latine et des Caraïbes. Leite a dit que malgré une longue histoire de tensions et de violence entre l'Amérique du Nord et l'Amérique latine, les deux régions partagent un sentiment commun au sujet des actes de terrorisme. "Il y a une histoire de domination économique et sociale, surtout à l'égard des peuples du Tiers Monde", a-t-il ajouté. "Mais nous ne pouvons pas confondre les gens d'Amérique du Nord…avec le pouvoir politique et la forme de leur gouvernement. Certains pensent que les Etats-Unis n'ont que ce qu'ils méritent, mais quand il s'agit de violence, il n'y a pas de place pour cela. Il y a un idéal plus fort que cela".

Selon la lettre des évêques, "le monde entier a été touché par ce qui est arrivé le 11 septembre, par cet acte insensible, irrationnel et provocant des terroristes". Les Eglises latino-américaines ont prié pour le peuple nord-américain, et plus particulièrement pour l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM), le président, le Congrès et la Cour suprême.

Les évêques ont exprimé leur inquiétude quant à la forme prise par la quête de justice. En accord avec l'Evangile, "la paix est le fruit de la justice, de l'amour, de la grâce du pardon et de la réconciliation", affirment-ils. "Des villages et des familles, des enfants, des foyers ne peuvent être profanés, au mépris de la justice, comme conséquence des actes de ceux qui tentent d'éliminer le terrorisme".

"Nos nations latino-américaines ont subi pendant des décennies des violations des droits humains, avec pour résultat des milliers de morts et de disparus, la destruction de leur style de vie familier, beaucoup de souffrances et d'injustice, tout cela au nom de la doctrine dite de la "sécurité nationale".

Ils ont ajouté que l'idée de la Pax romana (la paix romaine), qui "permet aux puissants de dormir en paix", est très loin de celle donnée par Jésus. Tout en exprimant l'espoir que le terrorisme, sous toutes ses formes, sera éliminé, les évêques ont exhorté les dirigeants du monde à écouter Dieu, car "Dieu "annoncera la paix au peuple de Dieu et aux saints de Dieu".

# # #

Wacht est assistant de rédaction auprès de la Revue évangélique méthodiste (United Methodist Review) de la Conférence annuelle de Floride.


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"