Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.02.2002   Retour à l'aperçu

Etats Unis: recherches sur le méthodisme américain de la première heure

[Credits] Nous relevons sur le net un article portant sur l'apport du méthodisme à l'histoire des Etats Unis. Nos lecteurs passionnés par ce sujet pourront se reporter à l'intégralité de l'article à propos de l'étude de Dee E. Andrews. The Methodists and Revolutionary America, 1760-1800: The Shaping of an Evangelical Culture. Princeton: Princeton University Press, 2000. (Les Méthodistes et l'Amérique Révolutionnaire, 1760-1800: la Formation d'une Culture Évangélique).


Recherches sur le Méthodisme américain de la première heure

Après avoir négligé le méthodisme américain, les historiens se penchent à nouveau avec passion. les Méthodistes et l'Amérique Révolutionnaire est la dernière étude en date sur ce sujet. Il est exhaustivement le fruit de recherches et d'une écriture élégante.

Son auteur, Hatch, a initié une nouvelle ligne de recherches sur le rapport du méthodisme avec la culture américaine. Sa Democratization of American Christianity (New Haven: Yale University Press, 1989) (Démocratisation de Christianisme américain) lui a valu de nombreuses récompenses dont le prix SHEAR pour le meilleur livre publié en 1989 sur la Première République américaine. John Wigger, qui a étudié avec Hatch à Notre Dame, Taking Heaven by Storm: Methodism and the Rise of Popular Christianity in America (New York: Oxford University Press, 1997). Cynthia Lynn Lyerly a contribué à cette réflexion par son livre Methodism and the Southern Mind, 1770-1810 (New York: Oxford University Press, 1998) . Ce sont tous deux des livres excellents. Ensemble, ils présentent les Méthodistes comme les précurseurs d'une nouvelle force dans la religion américaine au cours de la génération qui a suivi la Révolution américaine. Comme les quatre autres groupes religieux évoqués dans le livre d'Hatch (Baptistes, Baptistes Noirs, Chrétiens et Mormons) les Méthodistes étaient populaires et démocratiques. Leurs responsables n'étaient pas des élites instruites dans des Universités comme l'étaient les élites de l'Eglise Anglicane, des Eglises Congrégationnalistes ou Presbytériennes, mais étaient souvent des garçons de ferme à l'éducation réduite et formelle. Ils ont parlé (et chanté) le langage des gens. En même temps, ils ont défié l'ordre social en convertissant un grand nombre de femmes, de jeunes et de Noirs. Ils ont même condamné l'institution de l'esclavage, bien que brièvement. Pour Hatch, le Méthodisme Américain de la première heure était en partie un produit de la Révolution américaine; pour tous les trois chercheurs, le méthodisme leur semblait révolutionnaire. Le méthodisme "est devenu la religion américaine" au cours du dix-neuvième siècle (p. 5). ....

Vous retrouvez cet article en anglais qui fait le point sur les recherches historiques quant au méthodisme américain à l'adresse d'H-Net http://www2.h-net.msu.edu/reviews/showrev.cgi?path=229811013790028


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"