Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.02.2002   Retour à l'aperçu

Eurasie : Croissance de l'Eglise par la musique - La Russie chante sa foi

[Credits] La musique est la langue de Dieu. Nos mots sonnent parfois de manière rude et inadéquate - et peuvent causer bien des dégâts ! La musique peut exprimer avec des mots indicibles toutes les nuances de notre âme.

La musique est le chemin vers Dieu. Beaucoup de personnes ont rencontré Dieu grâce à la musique de Bach, Beethoven, Palestrina, Tchaïkovski, Rachmaninov et bien d'autres encore.

Au 18e siècle, l'action des frères Wesley a suscité la création du mouvement méthodiste. On dit que le méthodisme est "né des cantiques". Cette expression est justifiée, car les frères Wesley ont composé plusieurs milliers d'hymnes.

On appelle souvent les méthodistes des "chrétiens chantants". C'est une magnifique façon de désigner l'Eglise du Christ. L'Eglise a été de tous temps et est encore une Eglise chantante. Peut-il y avoir quelque chose de plus beau que la proclamation de la Parole de Dieu par la musique ? La mise en musique de la Parole divine a acquis une place particulière dans l'héritage musical.

Dans l'office orthodoxe, le texte biblique est presque toujours chanté. Cela donne à la Parole de Dieu une élévation, une signification et une solennité toute particulière. Je pense que nous pouvons reprendre cette tradition dans nos cultes de l'EEM russe.

En Russie, l'un des chants préférés de nos communautés est celui qui reprend les paroles de l'évangile de Matthieu: «Cherchez d'abord le Royaume de Dieu». Avec beaucoup de joie, nous entendons que presque toute la chrétienté chante ce même chant. La musique ouvre un chemin vers l'unité et la communion en Jésus Christ. Le chant libère des forces qui abattent les barrières entre les personnes et peuvent réunir tous les enfants de Dieu en une seule famille.

Dans notre église, tous aiment le «Halleluja» chanté sur une mélodie venue des Caraïbes. Toute la communauté chante avec grand enthousiasme des chants empruntés à différentes cultures chrétiennes. Tout cela est la musique de notre Seigneur.

J'ai constaté que plus une communauté est âgée, plus elle aime chanter. Les gens de nos communautés aiment les cantiques qu'ils connaissent bien. Et en Russie, on aime chanter. C'est la raison pour laquelle le chant et la musique sont importants pour la croissance de l'Eglise en Russie. Le réveil chrétien actuel, en Russie comme dans le monde entier, est étroitement lié au chant. Le chant chrétien aide l'Eglise à trouver de nouvelles voies vers le coeur des gens. Il crée une atmosphère particulière, au sein de laquelle le Saint Esprit bâtit l'Eglise.

Actuellement, en Russie comme dans le reste du monde chrétien, ce sont des chants courts, dotés d'une ligne mélodique claire et d'un texte facile à retenir qui prédominent. Les jeunes églises de Russie ont souvent peu de goût pour les chorals traditionnels. Mais les Eglises du monde sont nées de chorals et de cantiques issus de nombreuses traditions chrétiennes. Une place particulière revient aux chants créés aux époques de persécution de l'Eglise, lorsque les protestants de Russie ont composé leurs chants dans la clandestinité et les prisons, où ils ont souffert pour leur foi en Christ.

Là où l'on trouve aujourd'hui des espaces de réveil spirituel, ils sont accompagnés d'un mouvement chantant. Dans nos communautés, nous chantons de nombreux chants nouveaux et merveilleux. Quand la foi chante, elle est vivante.

Ludmila Garbusowa (Traduction en allemand: évêque Rudiger Minor)


Source: Kirche und Welt

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"