Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.12.2002   Retour à l'aperçu

Les Evangiles sous la forme d'un one man show

[Credits] La pasteure Nancy Wilhite se produit à l'Église Evangéliste Méthodiste Centrale de Radford.
Nancy Wilhite de Knoxville, Tenn., a écrit des monologues dramatiques basés sur les évangiles dans le cadre de son sousci d'évangélisation depuis 15 ans. Les résidants du secteur peuvent apprécier son interprétation de l'évangile à l'Église Evangélique Méthodiste (EEM) Centrale de Radford.

"c'est vraiment tout à fait merveilleux," a dit Judith Dodson, membre du comité d'évangélisation de l'Eglise, qui a recruté Wilhite.

Ses monologues reprennent les histoires de Marie Magdalène; Marie, la mère de Jésus; et Elisabeth, la mère de Jean le Baptiste, aussi bien qu'une pièce appelée "la Femme de l'Aubergiste."

"Certaines personnes l'appellent ma pièce par excellence,"/ Wilhite dit de sa pièce "la Femme de l'Aubergiste,": "C'est une fiction dans laquelle chacun - homme ou femme - peuvent se retrouver. Elle serait la Jane Doe dans les rues aujourd'hui."

Wilhite a présenté cette pièce dans d'autres Eglises du secteur. "Elle est extraordinaire. Quand vous l'observez sur scène, cette histoire biblique semble prendre vie," a déclaré Randy Frye, pasteur de la First United Methodist.

Evangéliste depuis 1994, Wilhite dit que son spectacle est devenu populaire parce que cette méthode d'évangélisation parle aux gens d'une façon qu'un ministère normal ne peut pas le faire.

"Dans la pièce, je reprend des pages de la Bible et les redonne vie. Cela permet aux gens de voir que l'Ecriture Sainte est perninente et permet aux gens d'ouvrir leurs yeux et oreilles," a dit Wilhite.

Wilhite utilise rarement une scène. Elle est d'habitude debout à l'avant de l'Eglise et passe et repasse dans les rangs, un oeil rivé sur ceux qui l'observent. "Je peux dire en fonction de l'expression des visages si les gens écoutent ou s'ils me boudent," a dit Wilhite.

L'actrice parle toujours à la première personne du singulier et défend le point de vue des femmes de la Bible. "C'est quelque chose que j'ai toujours aimé. Je suis en tête à tête avec [la congrégation], les yeux dans les yeux. Je suis ici pour raconter l'histoire que Dieu a dite."

Samedi, le 30 novembre 2002


Source: THE ROANOKE TIMES

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"