Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.12.2002   Retour à l'aperçu

Au Cambodge, percée du christianisme

[Credits] A quelques semaines de l'ordination de onze pasteurs cambodgiens, signe de la vitalité de l'Eglise Evangélique naissante au Cambodge, le pasteur Ven Voun Chen et M. Jean-Pierre Chhom Péou, président de l'Eglise Méthodiste Cambodgienne de Paris font une tournée dans le Sud-Ouest (Fleurance et Agen) ainsi qu'en Alsace et en Suisse pour rendre compte de la croissance rapide de l'Eglise au Cambodge après la chute du régime khmer et la restauration de la liberté des cultes. Voici l'article publié par le quotidien agenais, Le Petit Bleu, du vendredi 29 novembre 2002.

Au Cambodge le bouddhisme est en recul et le christianisme prend de l'ampleur. Témoignage d'un pasteur méthodiste

Si la religion souveraine du Cambodge reste le bouddhisme, les communautés chrétiennes connaissent un réel essor depuis la chute du régime Khmer. Parmi elles, l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) sur le point d'ordonner onze pasteurs en janvier. Le pasteur Ven Voun Chhen de passage à Agen a évoqué mercredi soir la vie de cette Eglise en plein développement. «Le pays compte 90 % de bouddhistes. Mais grâce aux missionnaires venus de tous les pays une nouvelle Eglise est entrain de se construire. Actuellement on dénombre une centaine de communautés méthodistes. Cette évolution inquiète certains qui voient là un recul de la religion la plus ancienne du pays.» La question que l'on peut se poser est de savoir comment et pourquoi cette vague de conversion? «Le rôle des prédicateurs, la fête qui accompagne les événements religieux, l'enseignement des langues étrangères auprès des jeunes contribuent à faire passer la parole de Dieu. Une nouvelle édition de la bible en 1995 a aussi aidé à ce développement.» Dans ce pays qui a beaucoup souffert, l'incursion des religions est peut-être plus facile qu'ailleurs. Privé de culte sous le régime khmer, le peuple cambodgien a besoin de croire. Les musulmans aussi se multiplient au point d'être plus nombreux que les catholiques. Une situation qui incite les pasteurs méthodistes à mettre les bouchées doubles.


Source: EEMNI/Le Petit Bleu

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"