Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 22.04.2002   Retour à l'aperçu

Indonésie: les principaux responsables catholiques, protestants et musulmans du pays refusent d'interpréter le conflit israélo-palestinien comme étant de nature religieuse

[Credits] Diverses manifestations ont eu lieu ces quinze derniers jours en diverses villes du pays pour dénoncer les attaques israéliennes menées dans les territoires palestiniens. A chaque fois, ces manifestations ont rassemblé de quelques centaines à 1 500 personnes au plus, que ce soit à Java, à Sumatra ou dans l’île de Célèbes. Les manifestants ont reproché à Israël mais aussi aux pays européens et aux Etats-Unis de mener une guerre visant à détruire l’islam.

En réponse à ces manifestations, les responsables religieux chrétiens et musulmans indonésiens demandent à leurs fidèles de ne pas interpréter le conflit israélo-palestinien comme étant un conflit de nature religieuse. Le 4 avril dernier, ils ont appelé leurs fidèles au calme et à ne pas interpréter ce conflit comme un conflit de nature religieuse, dirigé contre l’islam.

Pour le pasteur A. A. Yewangoe, de la Communion des Eglises (protestantes) d’Indonésie, les Indonésiens ne doivent pas se montrer fanatiques. Le conflit au Moyen-Orient n’est pas un conflit religieux car les Palestiniens luttent non au nom de la religion mais au nom du droit à l’existence de leur Etat, a-t-il déclaré, rejoignant en cela les déclarations du vice-président de l’Indonésie, Hamzah Haz, qui a affirmé que le gouvernement indonésien analysait le conflit israélo-palestinien non comme un conflit religieux mais comme la lutte du peuple palestinien pour obtenir la libération de ses terres, occupées par Israël.

16 avril 2002


Source: EDA

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"