Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.04.2002   Retour à l'aperçu

> ETATS, UNIS, CRAWFORD, Texas: Le message de Bush fourmille de réminiscences spirituelles: 'l'histoire a une dimension morale,' déclare-t-il dans son message à la radio

[Credits] Le président Bush s'est adressé samedi le 30 mars aux chrétiens et aux Juifs célébrant soit Pâques, soit la Pâque juive, en reprenant un langage très religieux comme il ne l'avait fait jamais en public.

"Nous nous ressentons dépendants du Créateur qui nous a faits," déclarait Bush dans son message radio hebdomadaire. "Nous lui présentons nos tristesses et nos soucis, et comptons sur la miséricorde de Dieu. Nous lui demandons pardon pour nos échecs et recherchons le renouveau qu'il peut apporter."

Bush a fait ces remarques à la fin d'une semaine où 22 Israéliens ont trouvé la mort dans un attentat-suicide à l'occasion du Seder de la Pâque juive; au cours de ce même week-end, une femme palestinienne de 18 ans s'est faite sauter dans un supermarché de Jérusalem, tuant deux autres personnes. En même temps, l'Église Catholique demeure troublée par un scandale d'abus sexuel sans précédent.

"Pour ceux qui observent Pâques et la Pâque juive," ajoute Bush, "la foi nous conforte dans l'idée que l'échec n'est jamais définitif, que la souffrance est provisoire et que les douleurs de la terre seront surmontées. Nous pouvons être confiants, aussi, que, même si ce mal persiste et peut même être fort, il ne prévaudra pas."

Bush a grandi comme un membre de l'Eglise Episcopale et est devenu Méthodiste après son mariage. En 1986, la même année qu'il a arrêté de boire, il a rejoint un groupe d'études bibliques pour hommes et remis son coeur à Jésus Christ selon sa propre expression. Les Evangéliques désignent l'engagement de Bush vis-à-vis du Christ comme correspondant à l'expérience de "la nouvelle naissance", bien que le président n'emploie pas ce terme pour décrire son expérience.

Bush invoque souvent Dieu et la foi dans ses discours et ses interventions publiques, mais il a été rarement aussi emphatique que ce samedi-là. Bushn'a pas oublié de citer dans son discours, même brièvement, "le grand nombre de gens sans attaches spirituelles."

Bush assimile de nouveau la guerre contre le terrorisme à une lutte entre le bien et le mal: à ses yeux, un Dieu la supervise et déjà il a pris position depuis longtemps.

"En ce printemps, nous sommes assurés que l'histoire a une dimension morale," déclarait Bush. "La justice et la cruauté ont toujours été mêlées à la guerre et Dieu n'est pas neutre entre eux. Ses desseins sont souvent contestés, mais jamais défaits."

En guise de conclusion, Bush déclarera: "j'espère que ceux qui cherchent un nouveau départ dans leur foi le vivront et que ceux qui ont besoin de réconfort le trouveront en cette saison sainte."

Dimanche, le 31 mars 2002

par Elisabeth Bumiller
New York Times


Source: Mercury News

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"