Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.08.2002   Retour à l'aperçu

Etats Unis: amorce d'un dialogue entre l'Eglise Evangélique Méthodiste et l'Eglise Episcopale

[Credits] Pour la première fois, l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) et l'Église Episcopale entament un dialogue formel. La première réunion eut lieu les 25-26 juillet à Atlanta, co-présidée par l'évêque évangélique méthodiste William B. Oden de Dallas et le Pasteur John B. Lipscomb, du Diocèse Episcopal du Sud-ouest de la Floride. La Commission évangélique méthodiste sur l'unité chrétienne et le dialogue interreligieux est l'agence supervisant ces pourparlers. "C'est vraiment un début historique pour toutes les deux instances," a expliqué Oden, notant qu'une brève tentative de dialogue entre l'Eglise Méthodiste Episcopale et l'Eglise Episcopale dans les années 30 avait échoué après une ou deux réunions.

A un niveau international, Anglicans et Méthodistes ont déjà eu l'expérience d'un dialogue bilatéral, aboutissant à un document en 1996, "Partager dans le cadre de la Communion Apostolique." Oden a coprésidé la commission à l'origine du document adopté à la fois par le Conseil Méthodiste Mondial et par la Conférence de Lambeth des évêques anglicans.

Aucune de ces instances, cependant, n'a d'autorité pour légiférer, faisait remarquer l'évêque. Mais l'instauration de dialogues régionaux, comme aux Etats-Unis, suit le modèle de relations anglicanes avec d'autres communions chrétiennes. L'Église Anglicane et les Méthodistes britanniques ont aussi décidé d'explorer les possibilités d'un accord.

À Atlanta, les équipes chargées du dialogue ont considéré "notre histoire commune, nos ressemblances et nos différences," et se sont donné pour objectif "la pleine communion dans le ministère, le témoignage et la mission," a dit Oden.

"C'est notre espoir que les deux dénominations vont renforcer le partenariat au niveau local au point de parvenir à la reconnaissance conjointe des ministères et de collaborer ensemble dans la mission commune," a-t-il ajouté.

Thomas Ferguson, chargé de mission au sein de l'Eglise Episcopale des relations oecuméniques et interreligieuses, a dit que sa dénomination a été "enchantée" d'entrer en dialogue. "A certains égards, l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) est l'Eglise le plus proche de l'anglicanisme en termes d'histoire et de liturgie," a-t-il noté.

Les équipes projettent de faire une déclaration à la Convention Générale Episcopale en 2003 et à la Conférence Générale évangélique méthodiste en 2004, "qui ratifieront, espérons-le, les conclusions de ce dialogue international et nous feront faire un pas supplémentaire vers le partage de l'Eucharistie...," a dit l'évêque.

Toutes les deux dénominations étaient les membres fondateurs de la Consultation sur l'Union des Églises et partagent "un accord commun sur la doctrine, y compris les credos, l'unité et le baptême," a dit Oden. Mais cette organisation a découragé tout dialogue bilatéral, a-t-il noté, ajoutant aussitôt que l'organisation qui lui a succédé, les Églises Unies en Christ, est plus ouverte à ce type de dialogues.

Les évangéliques méthodistes sont aussi engagés dans le dialogue avec l'Église Évangélique Luthérienne d'Amérique, qui est déjà parvenue à un accord avec les Membres de l'Eglise Episcopale.

"Nous espérons développer conjointement ces deux dialogues," a dit Oden. La prochaine réunion entre épiscopaliens et évangéliques méthodistes aura lieu au cours de l'hiver prochain. L'évêque s'attend à ce qu'un rapport final soit présenté, avec maintes suggestions concrètes, à la Convention Générale Episcopale en 2006 et à la Conférence Générale Méthodiste en 2008.

* * *

Le 31 juillet 2002

*************************************


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"