Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.09.2001   Retour à l'aperçu

Bosnie-Herzégovine, Sarajevo: "Chrétiens et musulmans dans une Europe pluraliste"

[Credits] La conférence internationale "Chrétiens et Musulmans en Europe: responsabilité et engagement religieux dans une Europe pluraliste", s´est ouverte le mercredi 12 septembre, en présence de représentants politiques et religieux de Bosnie-Herzégovine.

La conférence est parrainée par le Comité "Islam en Europe" de la Conférence des Églises Européennes (KEK) -dont l’Eglise Evangélique Méthodiste est membre- et le Conseil des Conférences épiscopales d´Europe (CCEE), et elle est conduite par le président de la KEK, le Métropolite Jérémie Kaligeorgis, de Paris, et le vice-président du CCEE, Mgr Josip Bozanic, archevêque de Zagreb.

Une minute de prière silencieuse pour les victimes des terribles attentats terroristes survenus aux États-Unis a été observée à l´ouverture. Beaucoup de paroles de bienvenue traduisaient l´affliction pour les morts et les blessés, ainsi qu´une profonde sympathie pour les familles des victimes. Les orateurs ont tous inconditionnellement condamné ces actes de violences, et affirmé qu´au vu de ces terribles événements survenus aux Etats-Unis, il fallait que s´intensifient les efforts conjugués de tous les groupes religieux en faveur de la paix et de la compréhension.
Du 12 au 16 septembre, les quelque 80 participants analyseront la situation actuelle des relations entre chrétiens et musulmans en Europe, et réfléchiront aux moyens de renforcer le témoignage commun dans le débat sur les valeurs de l´Europe. Douze hauts représentants de l´islam figurent parmi les principaux participants de la conférence. Le lieu de rencontre, Sarajevo, entend symboliser à la fois des siècles de vie commune paisible et la récente escalade de la violence et de l´intolérance entre chrétiens et musulmans. Il manifeste aussi la nécessité de "guérir les plaies et de créer la confiance" pour l´Europe du futur, comme le cardinal Vinko Puljic, archevêque de Sarajevo, l´a souligné dans les mots de bienvenue qu´il a prononcés au nom de l´Église d´accueil.

La conférence s´est achevée par un temps de prière commune, le 15 septembre, en présence de représentants de communautés religieuses non chrétiennes. Voici le message que la Conférence a envoyée aux croyants des deux communautés de foi résidant en Europe.

Déclaration finale

"Nous sommes ébranlés en profondeur par les massacres tragiques survenus à New York et à Washington D.C. et manifestons notre douleur profonde et notre souci pour les milliers de victimes tuées et blessées, et nous souffrons avec leurs familles et leurs amis", est-il écrit dans la Déclaration. A l'unanimité, les participants de la conférence condamnent "ces actes de violence ainsi que tout autre destruction de la vie humaine comme une violation de la volonté de Dieu et un péché contre l'humanité".

Conscients "de porter tous un potentiel de violence en nous-mêmes", les participants à cette conférence veulent prier pour que cette action absurde ne provoque pas de riposte identique. Ils s'engagent à être des agents de dialogue dans l'esprit de cette conférence et à faire oeuvre de justice et de paix comme "à nous engager en faveur de la réconciliation dans nos sociétés".


Source: RNA & CEF

-----------
Toute remarque et tout courrier ŕ propos des EEM Nouvelles Internationales sont ŕ adresser ŕ:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"