Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 13.09.2001   Retour à l'aperçu

Suisse: au lendemain des attentats terroristes aux Etats Unis, le jour de jeûne genevois fixé ce jeudi 13 prend un cachet particulier

[Credits] Genève célèbre jeudi son propre Jeûne. Les genevois aiment à le célébrer depuis l’époque du grand réformateur Jean Calvin. Genève se distingue ainsi des autres Cantons suisses qui, eux, observent un Jeûne fédéral à la mi-septembre; car «le Jeûne genevois est devenu le réceptacle de l’identité genevoise, surtout à partir de la constitution du nouveau canton de Genève en 1814-15», selon Olivier Fatio, directeur de l’Institut d’histoire de la Réformation et président du sénat de l’Université de Genève.

En ce jour férié, les protestants convaincus de Genève célèbrent un culte d’actions de grâce et de repentance. Quand on sait que selon l’Ecriture Sainte le jeûne se rapporte à «un temps consacré à ne plus absorber de nourriture pour marquer un dépouillement face à la divinité et pour souligner sa solidarité avec des gens qui ont été frappés par un grand malheur», cette journée pourrait prendre une consonnance particulière au surlendemain de cette série d’attentats meurtriers aux Etats Unis. Les chrétiens locaux ne manqueront pas de manifester leur solidarité avec les victimes et leurs familles et de prier pour elles en toute humilité et à l’écoute de la parole de Dieu: «la Réforme, de par sa mentalité très «providentialiste» (tout ce qui arrive dans l’existence publique et privée vient de Dieu), a engendré une manière de s’humilier et de se prêter à une meilleure écoute de la Parole de Dieu», ajoute Olivier Fatio.


Source: EEMNI/SRI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"