Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.10.2001   Retour à l'aperçu

Côte d’Ivoire: les femmes méthodistes créent la Clef SAREPTA

[Credits] La “Clef Sarepta” est une caisse locale d’épargne et de financement créée par les femmes méthodistes de Côte d’Ivoire. La cérémonie de lancement de cette structure financière a eu lieu le 26 octobre à l’hôtel communal de Cocody en présence d’autorités religieuses, politiques et gouvernementales.

Selon Mme Yed Edjeme Adèle, présidente du conseil d’administratif de “Clef Sarepta”, sa structure a pour objectif d’aider les femmes à épargner, à avoir accès au crédit. Afin d’entreprendre des activités génératrices de revenus pour qu’elles se prennent en charge. Ces femmes cotisent 3000f CFA chacune. Pour alimenter la caisse, elles peuvent donner 100f ou 200f par jour. Pour avoir accès à un crédit, elles doivent pouvoir épargner au moins 10.000f.

Avec ce montant, elles peuvent avoir trois fois le montant de l’épargne. Initiée par les femmes méthodistes du district de Dabou qui couvre 6 Départements, “Clef Sarepta” sera étendue à toutes les femmes de Côte d’Ivoire sans distinction aucune. La particularité de cette structure est l’existence en son sein d’un groupe appelé solidarité. Il est formé par des femmes qui se constituent en sous-groupes de 5. L’ensemble de plusieurs groupes solidaires d’un département, d’une région forme une Clef locale avec trois comités locaux de crédit, de surveillance et de coordination. La CLEF SAREPTA formée par l’ensemble des Clefs locales est gérée par un conseil d’administration, un comité de crédit, un comité de surveillance et de recouvrement, une directrice et une secrétaire générale, toutes membres. Le problème de garantie ou d’aval est résolu par le groupe solidaire qui devient lui-même l’aval et la garantie du demandeur du crédit ; l’existence d’au moins un lien commun permet le recouvrement quasi total des prêts octroyés, l’autogestion et l’auto contrôle permettent de rassurer l’épargnante sur le devenir de son épargne.

MANASSE SEDJI


Source: Fraternité Matin

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"