Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.10.2001   Retour à l'aperçu

Etats Unis, Herndon: les chrétiens doivent rompre les cycles de la violence, déclare un directeur d'agence de l'Eglise

[Credits] L'agence d'action sociale de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) doit suivre l'exemple du Christ en aidant le monde à surmonter la violence, C'est en ces termes que le directeur s'est adressé à son conseil d'administration.

Jim Winkler, le dirigeant de la Commission Église et Société évangélique méthodiste, a choisi "Rompre les Cycles de la Violence" comme titre de son rapport semestriel aux membres de la direction de l'agence, qui se sont rencontrés les 11-14 octobre. Et lui et l'évêque S. Clifton Ives, président de la Commission, ont exprimé leur préoccupation pour une paix qui aille de pair avec la justice.

"Ce n'est pas une réunion normale de la Commission Générale Église et Société," a dit Winkler. "Nous sommes dans un temps différent."

Après les attaques du 11 septembre sur les Etats-Unis, lui et d'autres Américains "comprennent mieux les faits" , auxquelles font face des membres de la Commission en provenance d'Afrique, des Philippines et d'autres secteurs qui ont connu la terreur, a-t-il dit.

"Il y a différentes sortes de terrorisme," a observé Winkler. "On fait sauter des bâtiments comme le bâtiment de Murrah, le Pentagone et le World Trade Center. Un autre est la terreur silencieuse qui fait que 32,000 enfants meurent chaque jour de causes que l'on pourrait pourtant éviter. Cette commission doit aborder les deux réalités à la fois."

Winkler invite à suivre l'exemple du Christ comme une façon d'aider l'Eglise et le monde à rompre les cycles de violence. Il a encouragé la Commission à proposer des alternatives viables à l'action militaire. De telles alternatives doivent être internationales, interreligieuses et oecuméniques, a-t-il dit.

Les Etats-Unis ont fait des progrès en payant aux Nations unies les sommes dues, a-t-il ajouté avec satisfaction. ...

Dans cette Commission, "nous témoignons aux pouvoirs et aux autorités de nos Etats, à Washington et aux Nations unies, non pas parce que nous cherchons à bénéficier d'une faveur ou d'une législation spéciales pour l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) ou que nous croyons que le salut s'obtient à force de pressions, mais parce que notre foi au Christ ressuscité nous contraint à appeler nos institutions à prendre leur responsabilité vis-à-vis des enfants, de la veuve, du faible et du démuni," a-t-il déclaré. ...

* * *

16/10/2001


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"