Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 08.10.2001   Retour à l'aperçu

Suisse: le COE presse les Etats-Unis d'Amérique et le Royaume-Uni à mettre rapidement fin à l'action militaire contre l'Afghanistan

[Credits] Le Conseil Oecuménique des Églises (COE) se dit profondément préoccupé par les récents bombardements et attaques de missiles contre l'Afghanistan. Dans une déclaration publiée ce lundi, le 8 octobre, le secrétaire général par interim Georges Lemopoulos a dit ceci: "nous ne croyons pas que la guerre, en particulier dans le monde d'aujourd'hui, où la technologie joue un si grand rôle, puisse jamais être considérée comme une réponse efficace au péché également répugnant du terrorisme."

La déclaration appelle les Etats-Unis d'Amérique et le Royaume-Uni à "mettre rapidement fin à l'action présente" et presse d'autres Etats à ne pas "se joindre à eux dans cette action".

Voici le texte de la déclaration dans son intégralité:


Le début des bombardements et des attaques de missiles contre l'Afghanistan hier dans la nuit, bien que nous les attendions, cause néanmoins un profond souci au Conseil Oecuménique des Églises (COE). Comme les Eglises membres du mouvement oecuménique l'ont fait si souvent au cours du siècle passé, elles ont de nouveau cherché à éviter le recours à la force des armes au cours des récentes semaines. Le COE a exprimé cette position cohérente et largement partagée par les Eglises dans une lettre envoyée la semaine dernière par le Docteur Konrad Raiser, secrétaire général du COE au Secrétaire général de l'ONU KOFI ANNAN.

Nous abhorrons la guerre. La première assemblée du COE en 1948 l'a qualifiée de péché contre Dieu et l'humanité. Nous ne croyons pas que la guerre, en particulier dans le monde d'aujourd'hui , où la technologie joue un si grand rôle, puisse jamais être considérée comme une réponse efficace au péché également répugnant du terrorisme. Partant de notre expérience d'aide aux victimes de la guerre, nous sommes convaincus que les actes de guerre n’épargneront jamais totalement les populations civiles malgré toutes les précautions prises par les stratèges militaires. Nous ne croyons pas non plus que la guerre puisse être décrite comme un acte humanitaire ou que la pratique de la guerre puisse être légitimement liée à une promesse d'aide humanitaire.

Nous prions donc les Etats-Unis d'Amérique et le Royaume-Uni de mettre rapidement fin à l'action présente et demandons qu'aucun autre Etat ne se joigne à eux dans cette opération. Nous prions pour ceux qui vivent sous les bombes et les missiles, espérant contre toute espérance qu'ils seront épargnés. Nous prions pour les Eglises et les communautés chrétiennes minoritaires mises en danger suite à une telle action: particulièrement maintenant pour celles qui se trouvent au Pakistan et qui, malgré leur propre pauvreté et leur statut de faible minorité, ont le projet depuis la semaine dernière de venir en aide à la vague présente de réfugiés afghans fuyant la terreur. Nous prions pour la communauté musulmane ainsi que pour les autres communautés religieuses, qui, malgré les dires du Président Bush et du Premier ministre Blair, se considèrent comme des cibles potentielles dans cette opération comme dans les autres actions militaires en vue. Nous prions pour leurs responsables comme pour les chefs de toutes les nations, que Dieu les remplisse de sagesse et de compassion en ce temps épouvantable; qu'ils se détournent de la tentation de l'épée pour des actions favorisant une justice globale nous permettant d’espérer surmonter le terrorisme sous toutes ses formes et de procurer la paix et la sécurité véritable aux nations et aux peuples de notre monde.


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"