Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 08.10.2001   Retour à l'aperçu

Cambodge: visite d’une délégation européenne

[Credits] Dimanche 26 août, dans l'Église à Bieth So, province de Kampong Speu, notre délégation suisse (Kean UNG, pasteur; Andreas STÄMPFLI, secrétaire de la mission; Patrick STREIFF, pasteur) arrive vers 9h du matin. Dans ce petit village, quelques personnes ont commencé à annoncer l'Évangile il y a un peu plus d'un an. L'année dernière, le culte avait lieu sous un arbre. Cette année, la petite maison existante a été agrandie pour servir comme chapelle. Une quarantaine de personnes y trouvent place et presque autant sont présentes. Un petit groupe d'enfants se réunit dans une annexe. Nous nous réjouissons de voir que la communauté peut célébrer le culte sous un toit – chose importante par ces temps pluvieux d'automne où d'autres parties du pays sont déjà sévèrement inondées. Mais d'autres surprises nous attendent. Lors des annonces, le prédicateur laïc responsable de cette communauté nous informe qu'une nouvelle station d'évangélisation a été ouverte récemment par quelques membres. Après la prédication vient un moment de témoignage. Un jeune homme se lève et dit qu'il veut chanter un cantique parce qu'il veut donner sa vie à Christ aujourd'hui. Il raconte qu'il a été tiraillé pendant quatre ans et n'osait pas faire ce pas, qu'il a depuis longtemps fait l'expérience de l'amour que Dieu a pour lui et qu'aujourd'hui il aimerait vraiment consacrer sa vie à Christ. Il nous demande de prier pour lui ce que nous faisons avec grande joie.

La mission des Églises méthodistes au Cambodge avance. Dans un rapport reçu lors d'une réunion de toutes les oeuvres méthodistes qui travaillent au Cambodge (il s'agit des branches méthodistes suivantes: de Corée, de Singapour, des États-Unis, de Suisse et de France, ainsi que de la fédération mondiale des Églises méthodistes chinoises), les missionnaires nous parlent d'environ 140 communautés méthodistes et de quelques dizaines d'endroits d'évangélisation.

Presque tous les responsables de paroisse sont des laïcs avec peu ou pas de formation. Celle-ci est donc primordiale pour le futur développement de l'Église. Des progrès importants ont été accomplis dans ce domaine. En août 2000, une école biblique a été ouverte et offre un programme de trois ans. Vingt étudiants ont déjà terminé la première année et vingt-cinq nouveaux entreront en octobre. Pour ceux et celles des responsables de paroisse qui ne peuvent pas aller à l'école biblique, un nouveau cours pour prédicateurs laïcs a été créé et la première session a lieu en août avec environ septante personnes à Phnom Penh et trente à Battambang, au nord du pays. Ce nouveau cours comprendra une année introductive et trois années consécutives de formation. Parmi les enseignants, deux viennent de notre conférence annuelle : M. PEOU Chhom, de la communauté cambodgienne de Paris, et pasteur UNG Kean de la Suisse. Nous sommes heureux de pouvoir contribuer ainsi à la formation théologique et offrir deux natifs du pays qui peuvent directement enseigner en khmer.

D'autres progrès sont à signaler: les différentes branches du méthodisme présentes dans le pays commencent à parler de s'unir pour les premières ordinations; un recueil de cantiques qui inclut quelques liturgies sortira des presses ces prochaines semaines ; des oeuvres sociales et éducatives sont créées; de premières expériences ont été faites avec des micro crédits ; des projets de développement durable sont à l'étude. En même temps les besoins sont immenses: des communautés attendent des dons de l'étranger pour pouvoir acheter un terrain et y construire une Église; des écoles d'alphabétisation sont créées mais manquent de bâtiment et de mobilier ; le surintendant de ces Églises aurait besoin d'un comptable pour être déchargé dans ses multiples tâches ; un crématoire pour les chrétiens serait nécessaire afin qu'ils ne doivent pas aller à la pagode bouddhiste à l'occasion d'un décès ; l'école biblique a besoin d'enseignants supplémentaires ; et nous pourrions encore continuer la liste.

Nous pouvons contribuer à l'oeuvre au Cambodge par notre prière et nos dons. Nous vous assurons que dans les Églises soutenues par la mission franco-suisse, les méthodistes cambodgiens prient également pour nous.


Source: Patrick Streiff

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"