Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.10.2001   Retour à l'aperçu

Suisse, Zoug: Les Eglises suisses horrifiées après l'attentat de Zug font sonner les cloches à midi

[Credits] Avec "horreur et consternation", les deux grandes Eglises nationales ont réagi au crime perpétré dans la salle du Conseil du Canton de Zoug. Le groupe de travail des Eglises Chrétiennes en Suisse (AGCK-CH) a exprimé sa stupéfaction face à cet acte.

"Nous prions pour toutes les victimes et certifions notre compassion et notre solidarité à vos familles et aux services publics du canton de Zoug,” lit-on dans la lettre commune adressée par la Conférence des évêques suisses (SBK) et de la Fédération des Eglises Protestantes de Suisse (FEPS).

Devant une action aussi tragique, on ne peut que rester interdit, surtout si elle suit d'aussi près un autre événement terrible. Cet événement, qui ébranle "l'ouverture de notre système démocratique" indique que "la violence ne s'arrête pas à nos portes, mais que nous aussi, nous pouvons être touchés personnellement par de telles actions".

On devra sûrement réfléchir à la sécurité des bâtiments publics pour garantir aux institutions un fonctionnement paisible. "Pourtant, il est aussi nécessaire pour chacun d'entre nous d'entreprendre un honnête examen de conscience: comment pouvons-nous nous engager concrètement, là où nous sommes? Comment pouvons-nous faire grandir entre nous une plus grande solidarité, pour que de tels événements ne se répètent pas?"

L'AGCK-CH de son côté écrit: "Nous vous exprimons, peuple de Zoug, comme aux parents des victimes et aux blessés notre profonde compassion. Nous demandons à Dieu de vous offrir à vous tous sa force en ce jour de choc et d'affliction et de vous faire sentir sa présence." Ça nous fait peur de constater que la violence criminelle ait fait irruption à l'improviste dans la culture politique suisse.

Pour tous, ce méfait est dans le prolongement des actes terroristes affectant le monde depuis ces dernières semaines. La lettre de l'AGCK-CH ”adressée au gouvernement et peuple du canton de Zoug" était signée par son vice-président, l'évêque Kurt Koch et par son secrétaire, le pasteur Eduard Wildbolz.

Les deux instances suisses, la Conférence des Evêques Suisses (SBK) et la Fédération des Eglises Protestantes Suisses (FEPS), -dont l'EEM fait partie-, ont appelé leurs paroisses et leurs communautés à faire sonner les cloches de leurs Eglises en mémoire des "événements terribles" à Zug, ce matin, lundi, à 12.00 h.

Les deux Unions d'Eglises nationales veulent certifier, comme ils l'écrivent dans un communiqué rendu public samedi dans l'après-midi, leur "profonde consternation et solidarité avec les personnes blessées et les victimes ainsi que leurs parents".

Ils soutiennent également l'appel du gouvernement national adressé à la population d'observer à 10h00 une minute de silence. Par ailleurs, les Eglises affirment qu'elles considèrent comme une chose importante, "pour éviter le moindre malentendu d'en appeler à la solidarité".

28/30 septembre 2001


Source: RNA

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"