Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.11.2001   Retour à l'aperçu

Angleterre: jeux, les méthodistes Britanniques en faveur de mesures restrictives

[Credits] L'Église Méthodiste Britannique réclame un train de mesures pour protéger les jeunes des dangers des jeux de hasard.

Un groupe d'étude indépendant vient de faire des recommandations au gouvernement dans un rapport de 260 pages. Il recommande une dérégulation de l'industrie du jeu. Rachel Lampard, secrétaire méthodiste pour les Affaires Parlementaires et Politiques, a préparé et envoyé à la fin d'octobre un mémoire à l’intention du Département de la Culture, des Médias et du Sport. Dans ce mémoire, l'Église Méthodiste fait part de ses craintes: si elle accueille favorablement la proposition de relever l’âge minimum à 18 ans pour accéder à certaines formes de jeux, elle souligne néanmoins que "l'âge de 18 ans doit être l'âge minimal pour tout jeu d'argent."

Selon l’Eglise Méthodiste, les recommandations du groupe d’étude ne tiennent pas suffisamment compte de l'usage que les jeunes font des machines à sous.

"Nous accueillons chaleureusement la proposition de retirer les machines à sous des locaux non autorisés," a écrit Lampard. "Cependant, nous ne croyons pas qu'il faille permettre du tout aux enfants et aux jeunes de jouer aux machines à sous.

"La Grande-Bretagne est le seul Etat d'Europe occidentale (à part les Etats-Unis aussi) à autoriser les mineurs à se livrer à de tels jeux. Plus un jeune commence à jouer tôt, plus la probabilité est forte qu'une fois adulte il rencontre des difficultés,"
suggèrent des recherches récentes.

La déclaration en appelle au relèvement à 18 ans, l’âge d'accès aux distributeurs automatiques. ... Pour des raisons semblables, l'âge minimal pour jouer à la Loterie Nationale doit aussi être aligné sur l'âge de la majorité, 18 ans, selon l'Eglise.

Le mémoire ajoute que les casinos au même titre que les autres affaires de jeux devront avoir souscrit à un engagement social, avoir des pratiques socialement responsables, avant d’être autorisés à s'étendre davantage, suivant les propositions de loi avancées actuellement.

Dans le document, Lampard préconise d'étendre la responsabilité sociale au-delà du niveau de sociétés financières pour se soucier du problème des joueurs. Elle suggère de développer des procédures de gestion permettant de prévenir tout comportement addictif aussi bien que toute recherche de fonds, par un impôt volontaire ou statutaire. Des mesures positives pourraient inclure "la formation du personnel, une politique d'entreprise ou le test de tout nouveau jeu pour vérifier qu'il ne fasse pas appel d'une façon disproportionnée à des gens vulnérables."

Le porte-parole de l'Église Méthodiste a dit que l'organisation accueillait favorablement la création d’une nouvelle instance, la Commission des Jeux, pour veiller à tous les aspects des jeux, mais demande que la dérèglementation ne survienne pas avant que la commission ait pu s'en occuper.

Les méthodistes comme d'autres résidants des villes balnéaires comme Blackpool ont exprimé une autre crainte, que les nouveaux "super casinos" contribuent trop peu à l'essor économique et sociale locale. Il faut poser, d’après eux, des garde-fous pour protéger les commerces locaux et offrir de l'aide aux joueurs en difficulté à proximité des principaux nouveaux casinos dans les stations estivales, insistent-ils.

Reprenant ce souci-là à son compte, le mémoire de l'Église Méthodiste dit que "bien que quelques emplois mal payés puissent être créés par l'ouverture de ces 'casinos', beaucoup de commerces locaux risquent d'en faire les frais" .... Et les gouvernement local et national devront inventer des solutions innovantes pour compenser de telles pertes.

La position méthodiste préconise la protection des personnes pour qui ces jeux sont nuisibles et le soutien de ceux qui ont un penchant pour cette dépendance. L'Église Méthodiste demande aussi:
· que l'alcool ne soit pas servi à proximité des tables de jeux.
· que soient posées des règles strictes pour couvrir les nouveaux champs de liberté concédés aux jeux d'argent sur Internet.
· que soit restreinte la publicité sur les jeux et les rendez-vous.
· que des limites soient posées à l'usage de cartes de crédit dans les jeux.

"C'est un fait établi que l'alcool pousse les gens à jouer davantage et avec moins de prudence. Autoriser les gens à boire aux tables, ce n'est certainement pas les encourager à jouer avec plus de sagesse ...," selon le document. Les Méthodistes ont aussi suggéré à la Commission des Jeux de surveiller les offres de jeux sur Internet et d'appliquer des pénalités en cas d’infraction du code publicitaire.

L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) considère officiellement dans ses Principes Sociaux (4,7) les jeux de hasard comme ”une menace pour la société. Ils mettent en péril le maintien de la vie morale, sociale, économique et spirituelle. Ils empêchent une bonne cohabitation sociale. Par conviction et au vu de leur responsabilité, les chrétiens ne devraient pas participer à des jeux de hasard mais offrir leur aide aux victimes dépendantes du jeu. L’Eglise encourage tous ceux pour qui le jeu est devenu une drogue à recourir à une assistance thérapeutique afin qu’ils puissent à nouveau orienter leurs propres forces vers des objectifs sains et utiles. L’Eglise devrait promouvoir des normes et un style de vie qui rendent tout recours aux jeux d’argent - y compris la loterie - indésirable et inutile, que le jeu représente un loisir, une fuite ou un moyen de générer des fonds publics destinés à soutenir des projets ou le gouvernement.” La dénomination et ses Conférences Annuelles (CA) se sont activement opposées aux initiatives prises en matière de jeux de hasard aux Etats-Unis.)

5 novembre 2001


Source: EEMNI/UMNS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"