Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.11.2001   Retour à l'aperçu

Etats Unis: geste de compassion à la suite des attentats perpétrés contre les Etats-Unis: Visite d'une délégation oecuménique internationale en tant que «lettre vivante» envoyée aux Eglises américaines

[Credits] Des représentants des Eglises membres du Conseil oecuménique des Eglises (COE) se rendent aux Etats-Unis du 8 au 14 novembre en tant que «lettre vivante» de compassion envoyée aux Eglises et au peuple des Etats-Unis.

Le Comité exécutif du COE était en session à Genève le 11 septembre lorsque les terroristes ont attaqué le World Trade Center et le Pentagone. Les membres du Comité, choqués par la nouvelle, ont alors spontanément suggéré ce geste.

L'objectif de la visite, qui commencera à New York, est «d'exprimer la solidarité et la compassion de la communauté oecuménique mondiale» aux Eglises américaines et de %fett«distinguer ensemble ce que le 11 septembre et les événements qui ont suivi signifient pour le témoignage des Eglises», aux Etats-Unis et ailleurs.

Dans la perspective de la Décennie «vaincre la violence» lancée par le COE, la délégation compte également réfléchir aux «conséquences à long terme» des attentats et des frappes des forces militaires alliées qui ont suivi contre les positions des Talibans et les camps de terroristes en Afghanistan. Le Comité directeur de la Conférence des Eglises américaines membres du COE, réuni à New York le 2 octobre, a accueilli avec joie cette visite, et affirmé le bien-fondé de son objectif.

«Ce voyage est vu comme une visite pastorale des Eglises du monde aux Eglises des Etats-Unis», a déclaré Jean S. Stromberg, directrice du Bureau du COE aux Etats-Unis. «Beaucoup de nos visiteurs soulignent que le peuple et les Eglises des Etats-Unis sont toujours prompts à réagir quand un désastre frappe d'autres parties du monde. Les Eglises membres américaines se sont moins souvent trouvées du côté des bénéficiaires de l'aide et de l'attention pastorales données par d'autres mais, pour tous les membres du corps du Christ, recevoir est aussi important que donner.»

Le pasteur Jean-Arnold de Clermont, de l'Eglise réformée de France, membre de la délégation, a mis en évidence le rôle déterminant joué par les Eglises américaines durant la crise. «Durant ces dernières semaines, nous avons écouté avec attention, en France, ce que disaient les Eglises des Etats-Unis», note le pasteur Clermont. Tant l'Europe que les Etats-Unis doivent «regarder vers l'avenir et comprendre pourquoi des gens sont conduits au terrorisme et à la haine, car nous serons confrontés à des défis semblables dans les années à venir.»

Plusieurs membres de la délégation viennent de régions du monde qui ne connaissent que trop bien le terrorisme et les conflits religieux et ethniques.

La délégation est conduite par l'évêque Mvumelwano Dandala, évêque président de l'Eglise Méthodiste d'Afrique australe et président du Groupe consultatif du COE sur les relations régionales.

Les autres membres de la «lettre vivante» sont:

- le métropolite Elias Audi, Patriarcat grec-orthodoxe d'Antioche et de tout l'Orient, Beyrouth, Liban

- l'évêque Samuel Azariah, ancien président de l'Eglise du Pakistan, actuellement évêque du Diocèse de Raiwand

- le père Nicholas Balachov, secrétaire chargé des relations inter-orthodoxes au Département des affaires extérieures de l'Eglise orthodoxe russe

- le pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération protestante de France, Eglise Réformée de France (ERF)

- la pasteure Septemmy Lakawa, professeur au Séminaire de théologie de Jakarta, Indonésie, membre des Comités exécutif et central du COE

- Mme Jean Zaru, secrétaire générale de la Société religieuse des amis, Ramallah, Palestine.

La pasteure Kathryn Bannister, ministre de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM), présidente de la Conférence des Eglises américaines membres du COE et présidente du COE, accompagnera l'équipe jusqu'au terme de ses réunions à Chicago le 10 novembre. Deux autres personnes seront également du voyage: le secrétaire général intérimaire du COE, Georges Lemopoulos, et Mme Jean Stromberg, directrice du Bureau du COE aux Etats-Unis.

5 novembre 2001


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"