Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 05.11.2001   Retour à l'aperçu

Etats Unis, New York: l'UMCOR toujours en première ligne après la tragédie du 11 septembre

[Credits] Alors que se rapproche "l'anniversaire" du 2e mois des attaques terroristes du 11 septembre, l'Oeuvre d'Entraide de l'Eglise Evangélique Méthodiste (UMCOR) s'efforce toujours encore de répondre à la crise au niveau local, national et international.

Le 31 octobre dernier, par exemple, 17 volontaires ont été engagés dans des activités autour de Manhattan, selon Don Falvey, un volontaire de l'UMCOR de l'Utah. Aux Églises Evangéliques Méthodistes St Paul et St André, les volontaires ont apporté de l'aide dans la distribution de nourriture et dans l'accompagnement des gens en anglais et en espagnol. Des volontaires de la Conférence Missionnaire Indienne de l'Oklahoma se sont chargés des enfants de l'Eglise.

En ville, l'Église Evangélique Méthodiste Métropolitan-Duane accueillait le public pour de la relation d’aide, de la prière et de la méditation. L'Église John Street, situé à quelques bâtiments du World Trade Center, a veillé à ce qu'il y ait toujours "quelqu'un en mesure d'écouter" aussi bien qu'une aire de repos pour les volontaires des oeuvres humanitaires.

Falvey a fait savoir que les volontaires de l'UMCOR n'entraient pas dans le périmètre réservé "niveau zéro" sauf exception. Il a expliqué qu'ils ont trouvé plus productif d'être disponibles aux sauveteurs dans le périmètre même où ces derniers font leur pause, prennent leur repas ou changent de vêtements.

Il a passé beaucoup de temps à New York ces derniers jours. "Ça été une forme de changement continuel," a dit Falvey. La ville encore sous le choc juste après les attaques a retrouvé lentement les faits et gestes de la vie quotidienne les plus normaux, a-t-il noté.

"Des policiers commencent même à sourire un peu," a-t-il ajouté.

Le pasteur. F. Thomas Hazelwood, coordonnateur des secours à l'UMCOR a dit que, bien que le nombre de personnes profitant "de ces lieux d'écoute" dans les Eglises Evangéliques Méthodistes de la ville soit depuis peu en diminution, le service devrait continuer probablement sous une forme ou une autre.

"Je suis fermement convaincu que dans les deux prochaines semaines, au fur et à mesure que nous nous rapprochons de Thanksgiving, le besoin se fera de nouveau sentir," a-t-il expliqué. "Nous allons essayer de trouver de nouveaux moyens d'atteindre les gens et de leur donner l'occasion de parler."

Un volontaire, Camille Yorkey, un conseiller pastoral de la Caroline du Nord, a publié en ligne la chronique de ses expériences à New York sur %1%.

L'UMCOR coopère aussi avec Tepeyac, une organisation hispanique locale qui aide les familles de cinq pays d'Amérique centrale dont les membres, immigrants réguliers, ont trouvé la mort dans les attaques terroristes. Dans de nombreux cas, ces individus avaient envoyé de l'argent régulièrement à leur famille dans leur pays d'origine et n'avaient plus donné de leurs nouvelles depuis le 11 septembre.

En termes de soin pastoral, Hazelwoodle espère établir quelques stratégies à long terme pour aider les pasteurs et les congrégations du secteur de New York à faire face aux conséquences du 11 septembre. Une des possibilités consisterait à rassembler deux ou trois communautés pour leur fournir le soutien nécessaire, traiter des craintes et des questions de sécurité. L'UMCOR avait constaté qu'après l'explosion de la Ville d'Oklahoma "ce type de réunion avait été très utile," a-t-il dit.

Au niveau national, l'UMCOR met en place des ateliers pour former des responsables susceptibles de travailler avec les enfants encore sous le choc du drame et lancer un programme visant la promotion des contacts et du dialogue interreligieux.

Le programme officiel "Honorer les Différences au milieu de la Haine et de la Violence" encourage les communautés et les Conférences Annuelles (CA) à concevoir des projets communs innovants avec des groupes musulmans, des organisations Arabes-américaines et d'autres organisations ayant souffert d'amalgames et d'hostilités au lendemain des attaques du 11 septembre. Ce programme vise à favoriser une meilleure compréhension mutuelle, à établir la confiance et une communauté ouverte capable d'honorer les différences.

Sur le plan international, l'UMCOR a été choisie par l'"Action By Churches Together" (Action Par les Églises Ensemble) pour évaluer les besoins des trois principales organisations non-gouvernementales religieuses opérant au Pakistan pour savoir comment elles pourraient répondre au nombre croissant de réfugiés Afghans dans ce pays.

L'UMCOR est aussi une des trois organisations non-gouvernementales actives au Tadzhikistan bordant la frontière de l'Afghanistan et a envoyé une équipe chargée de préparer l'arrivée de nouveaux réfugiés (jusqu'à 100,000 réfugiés).

1er novembre 2001


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"