Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.03.2001   Retour à l'aperçu

L’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) d’Argentine s’engage politiquement

[Credits] Le 24 mars, le Comité Directeur de l'Eglise Evangélique Méthodiste Argentine (IEMA), réuni en session ordinaire, a tenu à faire part aux Eglises et à la presse sa préoccupation concernant la situation politique, économique et sociale du pays. Le Comité Directeur a rédigé ce communiqué à l'occasion de deux événements de ces derniers jours.

D'une part, les problèmes politiques du gouvernement avec la démission de 4 ministres sur 12 et l'arrivée (en remplacement) d'un ministre de l'économie très controversé. Il a été, en effet, ministre sous la présidence de Menem (précédent président pendant deux mandats, parti conservateur) et, déjà, dans les dernières années de la dictature...
D'autre part, le 24 mars a été une journée commémorative rappelant le coup d'Etat fomenté par les militaires ce jour-là, 25 ans auparavant, mettant en place le "Processus de Réorganisation National", processus qui devait entraîner la disparition d'environ 30 000 personnes pendant les 2 818 jours que dura la dictature...

Voici ce que dit en substance le communiqué:
"L'Eglise Evangélique Méthodiste Argentine a suivi et suit avec préoccupation la crise que traverse notre pays. Dans nos communautés locales, nous prions pour le peuple, auquel nous appartenons, et pour ses dirigeants. Conformément à la mission que nous avons reçue de Jésus Christ, nous nous efforçons d'accompagner spirituellement et matériellement ceux qui souffrent le plus des conséquences de la situation politico-économique et sociale qui nous secoue fortement. Il nous semble opportun de rappeler que le Gouvernement a la responsabilité de veiller au bien être, à la paix et à la sécurité de notre peuple ainsi que d'assurer la justice pour tous.
Un pays qui avoue sa tradition et sa foi chrétienne ne peut ignorer que, en toute situation, ceux qui, économiquement parlant, ont et peuvent le plus, sont ceux qui doivent faire des efforts et des sacrifices majeurs pour la restauration de la santé économique. La condition des plus faibles et dépossédés est le thermomètre qui mesure la santé d'une société et nous ne pouvons ignorer que cette santé s'est fortement détériorée depuis déjà un certain temps.
Le défi, pour résoudre la crise qui nous affecte, appelle l'exercice d'une politique responsable, avec des objectifs prioritaires au service du peuple et non des marchés économiques et financiers, dans la recherche d'un développement fondé sur l'égalité et l'équité.
Nous prions que Dieu garde notre nation et notre peuple de toute violence et souffrance extrême et qu'il soit possible de trouver de nouveaux chemins de réalisation démocratique.
"La bienveillance et la vérité se rencontrent, la justice et la paix s'embrassent ; la vérité germe de la terre, et la justice se penche du haut des cieux. L'Éternel aussi donnera le bonheur, et notre terre donnera ses produits. La justice marchera devant lui et marquera ses pas sur le chemin." (Psaume 85/10-13)
Pour le Comité Directeur de la IEMA, Evêque Aldo M. Etchegoyen, Président ; Carlos Levi, Secrétaire.


Source: & traduction : ER

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"