Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.05.2001   Retour à l'aperçu

Myanmar (Birmanie) : les Méthodistes en chemin vers l'avenir

[Credits] Le nouvel Evêque de l'Eglise Méthodiste Unie du sud du Myanmar veut encourager la croissance et le renforcement de son Eglise.

L'Evêque Zothan Mawia en a parlé pendant une rencontre de la Commission pour la mission et la Diaconie (UMBGM) de l'EEM qui se réunissait du 23 au 26 avril à Stamford, Connecticut (USA). Mawia avait été nommé Evêque le 16 juillet 2000 après la Conférence de réunification de l'actuelle "Eglise Méthodiste Unie de Myanmar". L'Eglise s'était divisée en 1994.

C'est en 1879 qu'a démarré le travail des Méthodistes en Birmanie à cette époque-là par un missionnaire méthodiste nord-américain. En 1885 commença aussi le travail de l'Eglise Méthodiste britannique dans le nord de la Birmanie.

En 1964, tous les missionnaires étrangers ont été expulsés par le gouvernement "en tout 375, dont 18 méthodistes". Les écoles et les hôpitaux missionnaires ont été nationalisés. Mais les méthodistes locaux ont surmonté cette période et élu en 1966 leur premier Evêque. "Par la grâce de Dieu, nous avons survécu" disait Mawia. L'Evêque espère que l'union sera possible avec l'Eglise Méthodiste Britannique. Il voudrait atteindre à l'avenir avec l'Evangile 135 petits groupes ethniques du pays.

Actuellement, l'Eglise Méthodiste du Myanmar réunifié rassemble 30 communautés et compte 28 pasteurs. Un plan décennal de l'Eglise vise le renouvellement spirituel des communautés existantes, une formation permanente des cadres en matière d'évangélisation, la catéchèse chrétienne, la production de documents pour l'Ecole du Dimanche, de petites rencontres de groupe, l'offre d'une plus haute formation pour tous les membres, la formation théologique des pasteurs et des responsables laïcs ainsi que l'appel aux dons pour la construction de nouvelles églises.

Parmi les autres buts possibles: l'établissement de Conférences et de communautés autarciques, la fondation d'une nouvelle communauté par chaque communauté existante, le soutien de 60 pasteurs et de 60 évangélistes et la mise en place d'un enseignement international officiel pour l'Institut Théologique Méthodiste.

02.05.2001


Source: United Methodist News Service

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"