Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.05.2001   Retour à l'aperçu

Discussion sur la tolérance religieuse, les conflits et l'édification de la paix: «Le dialogue interreligieux n'est pas une ambulance»

[Credits] La liberté religieuse occupe une place importante dans les préoccupations du Conseil oecuménique des Eglises (COE) et de ses Eglises membres depuis le début du mouvement oecuménique moderne au début du vingtième siècle, et l'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme prend pour base la Déclaration sur la liberté religieuse adoptée par la Première Assemblée du COE à Amsterdam en 1948.

La réflexion oecuménique sur la liberté religieuse a évolué à la lumière des expériences concrètes des Eglises membres du COE dans des contextes extrêmement divers partout dans le monde. Au fil des années, les Eglises ont pris conscience qu'on ne saurait séparer la liberté religieuse d'autres aspects des droits de la personne et que l'Eglise ne peut revendiquer la protection de ses propres droits sans se soucier de tous les droits de toutes les personnes.

La liberté et la tolérance religieuses ont de multiples facettes, de même que les aspects interreligieux des conflits et du règlement des conflits. De ce fait, toutes ces questions touchent différents domaines d'activité du COE. Comment le COE réagit-il à ces questions? Des tendances et des défis nouveaux se dégagent-ils pour lui?

Retrouvez sur Internet COE la passionnante discussion que le pasteur Dwain Epps, de l'équipe «Relations internationales» du COE, ainsi que M. Tarek Mitri et le pasteur Hans Ucko, de l'équipe «Relations et dialogue interreligieux», répondent aux questions de Karin Achtelstetter, du Bureau des relations avec les médias du COE.

23 mai 2001


Source: Conseil oecuménique des Eglises

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"