Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.05.2001   Retour à l'aperçu

Suisse : Remonter le cours du temps jusqu'à 2000 ans avant J. Ch., le temps d'une promenade

[Credits] Dimanche, entre Gerlafingen-Utzenstorf, a été inauguré par un magnifique temps d'été le 'chemin de la Bible'.

Pour tâcher de faire comprendre aux enfants suivant l'instruction religieuse la dimension du temps biblique, le pasteur évangélique méthodiste Stefan Moll a employé une 'roue de mesure'. Suivant l'échelle - un an correspond à un mètre - les élèves ont sélectionné les événements importants de l'histoire et de la géographie avec de la craie dans la rue. "Les enfants s'étonnaient de devoir mesurer 2000 mètres pour tomber enfin à Zielebach sur la naissance du Christ", relève Moll. C'était une simple variante du chemin de la Bible.

Le chemin de la Bible conçu entre Gerlafingen et Utzenstorf a nécessité des frais plus élevés, certes, mais il s'élabore selon le même système: à chaque mètre, on recule d'un an.

L'an 2000 de l'actuelle chronologie débute sur le parking de l'aciérie AG de Gerlafingen et après quatre kilomètres de randonnée idyllique le long de l'Emme, on arrive dans l'Utzenstorfer Schachen, au-dessous du château de Landshut, en l'an 2000 avant Jésus-Christ jusqu'au temps biblique. Le chemin commence dans le temps présent par la chute du mur de Berlin, suivi du premier vol sur la lune, par la Seconde et Première guerre mondiale et finit par le tableau d'Abraham et de Sara, "dernières figures bibliques que l'histoire permet d'appréhender", comme le déclare l'initiateur de ce chemin de la Bible. Au milieu du parcours se présente le tableau du changement d'ère et six mètres plus tard, on tombe sur la naissance de Christ, parce que Stefan Moll adopte ici aussi une approche historique rigoureuse.

Le concept part toujours d'un chemin d'enseignement historique et d'un chemin d'expérience, "cela ne devrait pas devenir un chemin de prière", constate Stefan Moll. C'est pourquoi, les données historiques revêtent une importance aussi grande. Si l'on retire aux citations bibliques tout fondement historique, on n'a plus que les sentences prophétiques, il en est convaincu. La moitié des 34 tableaux traitent donc aussi d'autres sujets historiques. C'est pourquoi celui qui emprunte ce chemin rien que par intérêt historique est le bienvenu, affirme Stefan Moll. Le chemin de la Bible est un projet de l'Eglise Evangélique Méthodiste de Gerlafingen et il a été réalisé en collaboration avec de nombreuses Eglises, associations et entreprises de la région.

D'autres infos sous: http://www.bibelweg.ch/


Source: Berner Zeitung - Ursula Schneider

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"