Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.05.2001   Retour à l'aperçu

Algérie: Campagne de presse diffamatoire contre les chrétiens de Kabylie

[Credits] Depuis plusieurs semaines, les journaux de tendance islamique attaquent les chrétiens protestants de Kabylie, une région située à l'est d'Alger, à travers des articles diffamatoires. Ils décrivent les communautés protestantes comme des "sectes dont le danger potentiel est considérable". Un pasteur français très connu en Algérie pour son ministère y est présenté comme un gourou et comme le responsable d'une secte dont le "sacerdoce" est financé par l'argent de la drogue.

D'autres articles parlent d'"évangélistes, qui appâtent les garçons" ou affirment que soi-disant plus de 12 suicides sont survenus en l'espace de deux ans dans leurs rangs.

L'hebdomadaire en langue arabe El-Khabar el Ousboui, tend à affirmer de son côté qu'il existe une activité prosélyte protestante ciblée en direction de la Kabylie. Son reportage sur la région s'intitule "Pour la première fois, des algériens proclament leur chrétienté.".

Pour le ministre algérien des Affaires religieuses, Abdallah Ghoulamallah, cette activité prosélyte ne fait aucun doute. Et elle n’est pas une simple activité religieuse: il relève en effet, dans un entretien au journal, que ceux qui ont en charge l’activité prosélyte sont tous des "étrangers" venus d’Europe et que "beaucoup d’entre eux, pour ne pas dire tous, travaillaient dans les services de sécurité de leurs pays, certains ont occupé des grades élevés dans la hiérarchie militaire". La vraie "menace", selon Ghoulamallah vient de protestants qui "étaient dans le passé des cadres sécuritaires et militaires dans les services et les armées d’occident et qui sont soutenus par des forces euro-américaines pour avoir une influence religieuse, et donc politique sur le Maghreb en général, et sur l’Algérie en particulier, pour des considérations stratégiques et colonialistes". Ce ministre suspecte à demi mots ces missionnaires venus de l'étranger (?) de collusion avec les forces secrètes de leur pays d'origine.

Le ministre s’inquiète également du fait que leur action cible de manière presque exclusive la Kabylie. Pour lui, le prosélytisme chrétien ne constitue pas un "danger" pour l’Islam, mais il représente une menace sérieuse pour "l’unité nationale et la stabilité générale". Si le ministre affirme dans les colonnes de ce journal ne pas être contre ceux qui se convertissent au christianisme, le même ministre a tenu dans les colonnes d'un autre journal de la capitale des propos outranciers qui ont jeté la consternation chez les chrétiens: «Si les chrétiens ne se repentent pas de leurs erreurs, leur sort sera la mort!»

Cette campagne de presse véhémente contre l'Eglise protestante d'Algérie inspire de l'inquiétude, elle est le signe de la forte pression sociale pesant sur les chrétiens du pays et de la très grande méfiance des autorités du pays contre tout ce qui peut apparaître de près ou de loin pour de la propagande. Cette campagne a de quoi inquiéter, car les fanatiques islamistes pourraient y voir comme une incitation et une invitation à se mobiliser contre les chrétiens.

Devant une communauté protestante à Tizi Ouzou (Kabilie), dont l'adresse a été citée dans l'un de ces journaux, un attroupement s'est formé et on a jeté des pierres sur le bâtiment. Mais plus tard, quelques manifestants n'ont pas pu résister à l'envie d'entrer dans l'Eglise et de prendre part au culte. A cette occasion, plusieurs personnes ont été touchées par l'Evangile.

Malgré la situation dramatique que connaît actuellement l'Algérie, et peut-être même en raison de cette situation, la foi chrétienne ne cesse pas de gagner du terrain dans la population algérienne, mais l’on imagine les difficultés que rencontrent les personnes qui de l’Islam passent au christianisme.

Autre nouvelle réjouissante, la reprise de la diffusion de la Bible en Algérie: voici qu'après des années d'interruption et malgré les tensions présentes la distribution de Bibles reprend en Algérie même. Une société créée dans ce but en juin 2000 a reçu des autorités compétentes l’autorisation d’importer plusieurs centaines de bibles en français. Cette jeune société a tenu un stand à la Foire internationale du livre à Alger avec le concours de la Société Biblique de Palestine (membre de l’ Alliance biblique universelle). Pour la première fois depuis l’indépendance de l’Algérie, 1 200 bibles en arabe, 200 livres de Psaumes et 100 concordances sont officiellement importés, signe que la demande de Bibles est très forte dans ce pays.

L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) en Algérie est intégrée dans l'"Eglise Protestante en Algérie". En Kabilie, elle est représentée par une communauté.

En cette période difficile, il est impératif pour les chrétiens du monde entier de prier pour l’Algérie et les chrétiens algériens, car leur liberté religieuse est précaire!

Voir par exemple les articles originaux
- Algeria Interface algeria-interface
- El Khabar hebdo, pdf elkhabar

03.05.2001


Source: Portes Ouvertes/Société Biblique/Algeria-Interface/El Khabar

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"