Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.06.2001   Retour à l'aperçu

Irlande, Belfast: 5e Assemblée Générale de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg"

[Credits] La voix du protestantisme doit prendre plus de poids en Europe

La "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" prend toute une série de mesures.

Selon un communiqué de presse, la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL) se doit à l'avenir de porter un témoignage protestant "plus profilé et plus actuel" que par le passé sur les questions importantes et de conforter en particulier la présence des Eglises protestantes au niveau européen. La 5ème Assemblée Générale de la CEL, qui siégeait du 19 au 25 juin à Belfast, a pris cette décision.

Dans ses efforts à renforcer la voix du protestantisme en Europe, la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL) veut affermir les structures déjà existantes et collaborer plus intensément en particulier avec la "Conférence des Eglises Européennes" (KEK), qui fédère les Eglises orthodoxes, protestantes et anglicanes. La CEL estime qu'il est "de son devoir spécifique d'approfondir la compréhension commune de l'Evangile dans les discussions doctrinales.

Le CEL s'efforcera aussi de parvenir à des accords sur les questions éthiques. Dans l'accord concernant la commission exécutive, qui dirige les affaires entre deux Assemblées Générales, les Eglises régionales doivent organiser des forums ou des consultations régulières par-delà les frontières sur des sujets importants.

Dans le but de renforcer la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL), qui réunit déjà 103 Eglises membres, -dont l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM)-, on songe aussi à convoquer l'Assemblée Générale plus fréquemment ainsi qu'à donner un nouveau nom à la Concorde.

On a aussi parlé de former un "Synode Protestant Européen", perspective que refusent certaines Eglises membres. La pensée d'un "Synode Protestant Européen" a échoué devant la résistance de nombreuses Eglises membres des pays nordiques, d'Eglises Réformées comme d'Eglises minoritaires. L'Assemblée Générale a néanmoins retenu l'idée dans son rapport final qu'il fallait discuter à l'avenir de la tenue éventuellement d'un tel synode. L'Assemblée Générale -comme il est dit en effet dans le rapport final- recommande aux Eglises membres de poursuivre le dialogue sur la question d'un synode.

De façon à renforcer ses structures de communication internes et externes, l'Assemblée Générale a décidé de renforcer sa collaboration avec la Bibliothèque Johannes a Lasco d'Emden. Elle doit créer un site sur Internet, pour y présenter en ligne la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL) ainsi que des textes pertinents. La bibliothèque Johannes a Lasco doit mettre à la disposition de la CEL son personnel et son infrastructure technique pour réaliser ce projet.

"Les Eglises protestantes confessent l'antisémitisme des chrétiens par rapport aux juifs

A travers une étude sur l'"Eglise et Israël" entérinée par la 5ème Assemblée Générale de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" réunie à Belfast, les Eglises protestantes ont précisé pour la première fois au niveau européen leur rapport avec le judaïsme. Le document a été rédigé sur la base de l'enracinement du christianisme dans le judaïsme, laisse-t-on entendre dans un communiqué.

La "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" reconnaît et déplore la longue histoire d'antisémitisme chrétienne, sa coresponsabilité et sa faute à l'égard du peuple l'Israël. Les Eglises reconnaissent leurs fausses interprétations des textes et traditions bibliques; elles reconnaissent leur dette devant Dieu et lui demandent pardon." Ainsi se présente l'étude "l'Eglise et Israël, une contribution des Eglises de la Réforme d'Europe sur les relations entre chrétiens et Juifs".

Ce document est le résultat de discussions doctrinales menées entre 1996 et 2000 et que la 5ème Assemblée Générale de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" à Belfast a adopté. A travers cette étude, les Eglises protestantes tentaient pour la première fois au niveau européen de déterminer les relations judéo-chrétiennes, lit-on dans un communiqué. Il est demandé aux 103 Eglises membres de la Concorde de Leuenberg de reprendre à leur compte le résultat de ce travail théologique et de le prendre en considération dans leur propre travail.

Les Eglises protestantes sont encouragées "à nouer et à cultiver des relations à tous les niveaux avec les communautés juives de leur voisinage". Dans la prédication chrétienne, on veillera aussi à établir la relation qui existe entre la foi chrétienne et le judaïsme.

On devrait impérativement cesser, "d'opposer le Dieu soi-disant impitoyable, vengeur de l'Ancien Testament au Dieu charitable, grâcieux du Nouveau Testament".

Avec ce document produit après des années de discussions doctrinales "Eglise et Israël", la professeur de théologie pratique Elizabeth Parmentier, nouvelle présidente de la CEL, exprime l'espoir que les Eglises membres "élargissent leur conscience" . Les Eglises en Allemagne et aux Pays-Bas auraient été des pionnières dans la redéfinition des rapports entre chrétiens et juifs.

D'autres Eglises devraient encore être sensibilisées quant à l'importance du dialogue judéo-chrétien. L'accueil de ce document dans les Eglises membres de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" indiquera dans quelle mesure les Eglises sont prêtes à reconnaître une autorité aux résultats de ces discussions doctrinales.

Le texte du document (fichier PDF) peut être examiné sous http://www.emk.de/home/text/1000/kirche_israel .pdf. Un point de vue méthodiste à découvrir avec le texte du Dr Michel Weyer, enseignant au Séminaire Théologique de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) à Reutlingen, Allemagne, se trouve (fichier rtf) sous: http://www.emk.de/home/text/1000/kirche_israel .rtf.

"Respectez vos engagements financiers, déclarent les Eglises Protestantes d'Europe

Le secrétaire de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL), Wilhelm Huffmeier, a invité les Eglises membres à respecter leurs obligations financières pour que la Concorde puisse développer ses actions. Bien que la situation financière de la plupart des 103 églises membres de la Concorde soit "précaire", bien d'autres Eglises membres n'ont pas apporté de contributions même symboliques au budget de la CEL, alors qu'elles auraient pu facilement se le permettre, faisait remarquer le secrétaire de la CEL.

"La photo au service du message de Leuenberg"

La pasteure luthérienne Claudia Bruweleit a été une des personnes les plus affairées lors de l'AG de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL): elle a combiné les rôles de déléguée et de photographe.

Tout en continuant à participer à l'assemblée, elle a essayé d'immortaliser l'événement en suivant de près les délégués dans les diverses sessions comme lors de la réception donnée par le maire à l'Hôtel de Ville de Belfast; elle a aussi mitraillé de son appareil les tags politiques ornant les murs des maisons lors de la visite de la vie divisée en deux que les délégués ont effectuée.

"Les baptistes participeront comme "hôtes permanents" aux discussions doctrinales de Leuenberg"

Ce rassemblement des Eglises protestantes d'Europe, la "Communion ecclésiale de Leuenberg" (CEL), a accueilli ces jours-ci à Belfast, les baptistes du continent en tant qu'hôtes permanents aux discussions doctrinales, avec en vue une participation ultérieure en tant que membres à part entière. La Cinquième Assemblée Générale de la CEL, a accepté la proposition contenue dans un rapport commun préparé par des représentants de la "Communion ecclésiale" de Leuenberg et de la Fédération Baptiste européenne.

La CEL renforce progressivement les liens entre ses membres

La nouvelle présidente de la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg", Elisabeth Parmentier, a tiré un bilan positif de cette 5ème Assemblée Générale. Devant les journalistes, elle disait que le voix du protestantisme en Europe s'est renforcée depuis la dernière Assemblée Générale en 1994 à Vienne.

Les Eglises membres auraient toujours plus pris conscience d'être liées les unes aux autres dans le cadre de cette CEL. On aurait donc progressé d'"un pas" dans la constitution d'un fédération plus engageante.

Les Eglises historiques de la Réforme ont accepté la Concorde de Leuenberg comme le "symbole" de leur foi commune: cet accord doctrinal traduit l'accord croissant sur le plan doctrinal de ces Eglises initialement Réformées et luthériennes et aujourd'hui Méthodistes. Pour sa nouvelle présidente, la CEL a toujours pour vocation d'honorer la Concorde de Leuenberg - le document est ainsi désigné en raison du nom de la ville où s'est tenue la session. Les Eglises membres de la CEL, aujourd'hui au nombre de 103, ont convenu dans ce document doctrinal de l'échange de chaires et de l'hospitalité mutuelle à la Cène.

Les liens annexes sur le sujet :

la "Communauté Ecclésiale de Leuenberg" (CEL):http://www.leuenberg.net/

25/27 juin 2001


Source: RNA/ENI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"