Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 25.06.2001   Retour à l'aperçu

Les Méthodistes EEM du Rwanda visent à la réconciliation

[Credits] Comparée à l'horreur des massacres de 1994, la vie au Rwanda est calme aujourd'hui, déclare un pasteur évangélique méthodiste.

Les efforts de réconciliation entre Hutus et Tutsis, voilà le souci principal de l'Eglise, selon le pasteur Kaberuka Jupa, surintendant du district du Rwanda, une partie de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) de la Conférence Annuelle d'Afrique orientale. Il a parlé de l'Eglise du Rwanda lors d'une rencontre qu'il eut le 14 juin avec la Commission méthodiste pour la mission et la diaconie.

Les rapports sont tendus ces jours-ci; les tensions sont politiques, générées par ceux qui veulent " se maintenir au gouvernement,"" ont-ils dit. La pauvreté fait que les jeunes sont particulièrement enclins à être manipulés par d'autres pour susciter des troubles, a-t-il ajouté.

Mais le gouvernement du Rwanda essaye d'aider les jeunes et d'aider l'Eglise dans ses propres efforts, a ajouté Jupa. Le gouvernement a donné des bâtiments inoccupés à l'Eglise pour qu'elle les rénove et en fasse des écoles. Jusqu'ici, l'Eglise a ouvert trois écoles et deux cliniques.

Née dans les camps de réfugiés au Zaïre - où les gens s'étaient enfuis après le génocide où 800,000 personnes avaient trouvé la mort - l'Église Evangélique Méthodiste (EEM) a survécu à son retour au Rwanda et officiellement enregistré 48,000 membres. Située dans trois régions différentes, l'Eglise a 32 pasteurs à plein temps, 10 pasteurs proposants et 66 pasteurs locaux.

Jupa a dit que les autorités locales leur ont demandé d'ouvrir plus d'écoles, mais il a expliqué que l'Eglise n'avait pas actuellement les ressources nécessaires pour mettre en oeuvre des projets complémentaires. Les divers édifices religieux servent aussi de centres d'alphabétisation, où les gens peuvent apprendre à lire et à écrire.

La situation des enfants de la rue et des orphelins reste un sujet de préoccupation au Rwanda. Le gouvernement avait encouragé les gens à prendre de tels enfants dans leurs maisons, explique Jupa, mais il n'a pas pu offrir aux familles d'accueil l'aide financière en guise d'incitation. Le gouvernement fournit des bourses et répond à d'autres besoins des étudiants inscrits à l'école, a-t-il ajouté.

Le pasteur a souligné l'importance de faire connaître aux jeunes l'histoire du conflit au Rwanda et de permettre aux adultes d'oeuvrer à la réconciliation. L'Eglise a pour mission, a-t-il dit, "d'aider ces personnes à soigner les blessures de leurs coeurs."

La Commission pour la Mission et la diaconie est sur le point d'achever une étude "perspectives missionnaires pour la Conférence Annuelle de l'Afrique orientale", qui inclut aussi le Burundi, le Kenya, le Soudan et l'Ouganda. Le pasteur Clyde Anderson, membre de la commission, a dit que ce travail au Rwanda se poursuivrait dans le cadre de ce plan.

# # #

15/06/2001


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"