Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 21.06.2001   Retour à l'aperçu

Bilan positif au terme de la visite d'une délégation du COE à l'Eglise orthodoxe russe

[Credits] L'évêque Eberhard Renz, de l'Eglise évangélique d'Allemagne (EKD), a tiré un bilan positif de la visite rendue par une délégation du Conseil oecuménique des Eglises (COE) à l'Eglise orthodoxe russe (EOR). Les entretiens avec les représentants de l'Eglise orthodoxe russe ont porté principalement sur deux documents adoptés par le Synode des évêques de l'EOR, «Les bases de la doctrine sociale» et «Les principes fondamentaux de l'attitude de l'Eglise orthodoxe russe à l'égard des autres confessions chrétiennes». L'évêque Renz, qui est l'un des présidents du COE et qui conduisait la délégation de six membres, a déclaré que les conversations avaient aidé les visiteurs à mieux comprendre le contexte dans lequel les deux documents ont été élaborés.

Selon l'évêque Renz, les discussions ont fait apparaître clairement que les deux textes étaient destinés à l'usage interne, conçus pour guider la réflexion des ecclésiastiques et des laïcs intéressés. L'évêque Renz a également souligné que l'EOR, malgré le caractère interne des deux documents, était ouverte à la discussion et prête à accueillir les commentaires des autres Eglises orthodoxes, ainsi que des Eglises membres du COE et de la Conférence des Eglises européennes (KEK). La délégation a notamment ramené de Moscou la suggestion de discuter des deux documents dans le cadre d'un séminaire.

Le père Michael Tita, de l'Eglise orthodoxe roumaine, a tenu des propos analogues en affirmant que la visite avait permis d'éclaircir la genèse des documents. Tant le métropolite Philaret de Minsk que le Metropolite Kyrill de Smolensk ont souligné que l'acceptation presque unanime des deux documents constituait un succès remarquable - si l'on considère la réserve critique qui se manifeste souvent à l'égard des questions oecuméniques au sein de l'EOR.

Pour l'Eglise orthodoxe russe, a expliqué le diacre Andrei Eliseev, membre du Secrétariat des affaires inter-ecclésiastiques, la visite de la délégation du COE a été l'occasion de discuter franchement et ouvertement des problèmes existants. Les interlocuteurs russes ont accueilli très positivement le fait que la délégation du COE se soit montrée prête à discuter des problèmes qui se posent entre les Eglises et ait prêté une oreille attentive aux préoccupations de l'EOR.

Selon Teny Pirri-Simonian, de l'équipe du COE «Relations avec les Eglises et la communauté oecuménique», les représentants de l'Eglise orthodoxe russe ont en outre souligné à plusieurs reprises que leur Eglise demeurait attachée au COE, malgré les questions critiques soulevées à propos des structures et des orientations de celui-ci.

La dernière visite officielle d'une délégation oecuménique à l'EOR remonte au début de 1998 ; à cette occasion, le secrétaire général du COE, le pasteur Konrad Raiser, avait rencontré le chef de l'Eglise orthodoxe russe, Sa Sainteté Alexei II.

La délégation du COE se composait des personnes suivantes:

M. Peter C. Bouteneff, Eglise orthodoxe d'Amérique
Le pasteur Bruce W. Robbins, Eglise Evangélique Méthodiste (EEM)
Mme Pleuntje Robbers-van Berkel, Eglise réformée néerlandaise / Conférence des Eglises européennes (KEK)
L'évêque (en retraite) Eberhard Renz, Eglise évangélique d'Allemagne
Mme Teny Anoushavan Pirri-Simonian, COE
Le père Michael Tita, Eglise orthodoxe roumaine

20 juin 2001


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"