Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.06.2001   Retour à l'aperçu

Cameroun: L'EEM organise deux sessions de formation pour prédicateurs laïques

[Credits] Il y a quelques années, Victor Ayuk, un fonctionnaire originaire du Cameroun occidental (anglophone) effectua un stage de formation aux Etats-Unis. Il y fit la connaissance de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) et en devint membre. De retour dans son pays, et désormais installé dans la capitale Yaoundé, il se mit en devoir d'y créer une "United Methodist Church in Cameroon", qui comporte aujourd'hui une bonne dizaine de paroisses anglophones et quelques paroisses francophones. Pour l'aider à consolider la nouvelle Eglise, qui est en voie d'être officiellement enregistrée, M. Ayuk fit appel l'an passé à la Commission pour la mission et la diaconie (General Board of Global Ministries / GBGM) à New York. Une délégation du GBGM, menée par son Secrétaire général Randolph Nugent et l'évêque Kulah, du Libéria, se rendit au Cameroun vers la fin de l'année et, après étude des besoins, proposa d'organiser une formation pour les responsables des nouvelles congrégations. Fondé sur les expériences faites ces dernières années lors du développement de l'EEM au Cambodge, ce projet devait permettre de rencontrer la presque totalité des responsables de la nouvelle Eglise et ainsi de mieux connaître sa réalité, ses plans et ses besoins, tout en fournissant un appui concret aux hommes et femmes assurant la pastorale de ses communautés.

Une première session, francophone, eut lieu à Yaoundé du 14 au 18 mai 2000 avec 25 participants et participantes; une deuxième session, anglophones, fut organisée à Mamfé, au Cameroun occidental, du 21 au 25 mai, avec 40 participants et participantes. Quatre matières étaient au menu de chacune des sessions: Théologie et organisation méthodistes, Homilétique, Education chrétienne, avec un accent particulier sur la situation de la femme au Cameroun et dans l'Eglise, Evangélisation et économat (stewardship). Les stagiaires, de provenances ecclésiales très diverses, purent ainsi se familiariser avec un cadre de références théologique, ecclésiologique, pastoral et structurel cohérent. Ils se montrèrent très intéressés par cette cohérence de la doctrine, de la pratique et des structures, par l'animation très participative des cours, ainsi que par l'ouverture d'esprit et l'unité de l'équipe des enseignants venus des Etats-Unis, du Cameroun, du Congo, du Libéria, de France (Daniel Husser, doyen de la session francophone) et de Suisse (Frédy Schmid).
2 juin 2001
FS


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"