Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.06.2001   Retour à l'aperçu

Argentine - A propos de la condamnation de la violation des Droits de l'Homme au Cuba

[Credits] Dans une tribune libre d'un mensuel catholique, l'Evêque Aldo M. Etchegoyen de l'Eglise Evangélique Méthodiste Argentine réagit:

Le Maître juif Jésus de Nazareth a dit: "Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil?" Ces paroles peuvent être appliquées à la position adoptée par notre pays, dans la Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies. Une fois de plus, obéissant à la pression des Etats Unis, l'Argentine a voté en faveur de la condamnation de la violation des Droits de l'Homme a Cuba.
Dans cette situation, quelques questions se posent:
- Avons-nous le droit de condamner la situation d'un pays vivant un blocus injuste pour la simple raison de vouloir être différent de ce qu'impose le capitalisme mondial?
- Avons-nous le droit de condamner un autre pays quand ici, en Argentine, la répression policière et la "gâchette facile" continuent d'être en vigueur?
- Avons-nous le droit de condamner un pays dans lequel l'analphabétisme et la malnutrition infantile ont pratiquement disparu pendant qu'ici, en Argentine, ils grandissent jour après jour?
- Ne voyons-nous pas la poutre dans notre propre œil?
- Où est l'information concernant la destinée des milliers de disparus de notre pays?
- N'est-ce pas là une violation du droit à la vérité?
- Et les biens de ces personnes, dans certains cas de familles entières, où sont-ils?
- Et la perte de l'identité de centaines d'enfants aujourd'hui jeunes, où est-elle?
- Ces affaires n'ont-elles rien à voir avec les Droits de l'Homme?
Cuba a ses problèmes... tout comme les autres pays condamnant. Cela me fait penser à cette autre affirmation de Jésus: "Que celui qui est sans péché jette la première pierre."
De nouveau, par un geste arrogant, la petite île, qui depuis plusieurs décennies reste derrière le mur imposé par le blocus, a été lapidée. Mais on ne construit pas la paix sur des jets de pierres.

Aldo M. Etchegoyen, Evêque de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) Argentine


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"