Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.06.2001   Retour à l'aperçu

Les leaders religieux de Californie estiment que le projet énergétique de Bush s'oppose "aux modèles bibliques de la gestion et de la justice"

[Credits] Des militants religieux de toute la Californie signent "Que la lumière soit: une lettre ouverte au Président, au Congrès et aux américains", une campagne populaire pour promouvoir un juste climat, la conservation de la terre.

22 mai 2001 - Les représentants des principaux groupements religieux américains se sont réunis ce jour-là pour débattre de questions écologiques à Westwood.

Le Rabbin Harvey Fields, du Temple du Boulevard Wilshire et co-fondateur du Conseil interreligieux sur l'Environnement de Los Angeles, qui a approuvé la lettre, affirme: "En Amérique, nous voyons non seulement la hausse de la consommation d'énergie et des dépenses de production, mais aussi les conséquences des pannes d'électricité riches en menaces et nous voyons aussi se poursuivre une politique dangereuse polluant et empoisonnant notre environnement si précieux.

"Nos traditions religieuses nous apprennent que nous sommes responsables non seulement pour le soin présent et la conservation de la terre, mais que nous devons aux générations futures de nos enfants le cadeau d'un environnement durable."


La lettre ouverte, signée par les plus hauts responsables des principales dénominations du pays, s'est demandée si le plan énergétique de l'administration Bush suit "les standards bibliques de gestion de la création de Dieu, d'équité entre les générations et de justice sociale et économique ... quand on épuise les sources d'énergie,que l'on cause le réchauffement de la planète, l'encrassement de l'air avec la pollution et l'empoisonnement de la terre avec des déchets radioactifs."

Le pasteur Frederick Borsch, du Diocèse Épiscopal de Los Angeles et co-fondateur du Conseil Interreligieux sur l'Environnement de Los Angeles: "Nous, les gens, nous devons voir - et aider nos responsables du gouvernement à voir - que le coeur de notre monde naturel et la conservation de l'énergie fossile n'est pas juste une question privée mais une chose que nous devons faire ensemble."

Les américains et l'administration doivent arrêter des programmes d'énergie renouvelables et verts et accentuer les économies d'énergie; cet appel est un choix moralement responsable selon les responsables religieux réunis dans le cadre de cette plate-forme, dont fait partie le pasteur Bill Miller, de l' "United Methodist Federation for Social Action".


Source: divers

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"