Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 31.12.2001   Retour à l'aperçu

BULGARIE: Séminaire pour femmes de l'EEM du 14 au 18 novembre à Varna

[Credits] En novembre 2001 eut lieu à Varna (Bulgarie) un autre séminaire pour femmes. Pour la première fois, la rencontre des femmes de pasteurs et le séminaire pour femmes dans l'intervalle se déroulaient la même semaine. Mercredi et jeudi, 14 femmes de pasteurs étaient présentes. Dès jeudi soir, 50 autres femmes rejoignaient le cercle. Elles ont vécu des jours bénis ensemble. Conduit par Marta Bolleter, Maja Altunian et Helen Caley, ce séminaire a porté sur le sujet suivant: "Dieu nous offre des dons différents pour le ministère commun".

On eut de multiples façons la possibilité de découvrir les dons offerts par Dieu. Tous ont des dons à mettre au service de l'édification de la communauté. L'image du corps est très utile (1 Cor. 12,12-28). Qu'entend-on par membres différents? De qui ont besoin avant tout les pieds, les oreilles ou les mains? Cette réflexion a renforcé le sens communautaire, nous a aidées à rechercher les points que nous avons en commun; elle nous a aussi aidées à découvrir que les chrétiens ne forment le corps de Christ que s'ils acceptent d'être complétés par leurs prochains.

L’épisode du repas que Jésus prit avec ses disciples au bord de la mer (Jean 21,1-22) était commenté lors du culte de Saint Cène. Les participantes ont été encouragées à repérer leurs dons, à s'en réjouir et à les mettre à la disposition de Jésus. Comme Pierre, on peut, après une phase de reniement et de pardon auprès du Christ, oser de nouveau s'engager à sa suite.

En accord malgré les barrières linguistiques

Deux excellentes traductrices étaient mises à contribution lors de ce séminaire pour femmes: Lilli Lasarova et Lalka Jvanova. Elles traduisaient les interventions de l'allemand en bulgare et les contributions bulgares en allemand (par exemple toutes les méditations du matin lors de la rencontre des femmes ou d'autres interventions encore). Certaines participantes parlaient l'allemand, quelques unes le français ou l'anglais. Avec le reste des femmes, on a misé sur la communication non-verbale. Les femmes communiquaient entre elles toujours à nouveau dans la langue de leurs coeurs: en s'enlaçant spontanément, par une poignée de main vigoureuse, par un sourire joyeux, reconnaissant.

Tous les matins, de petites cartes maison comprenant des versets en rapport avec le sujet du séminaire ont été disposées à côté de chaque assiette lors du petit-déjeuner

Une grande diversité de dons

Parmi les femmes, il y avait beaucoup de talents. Il y avait là un groupe de Sofia très talentueux en matière de chant. Une autre femme, chargée d'enseigner la musique aux enfants, a amené ses élèves avec elle. Une autre femme de Varna avait peint divers tableaux en rapport avec le sujet et les exposait dans la salle de conférence. Dans l'après-midi du samedi, des groupes ont réalisé un collage de papier et un petit sketch. L’enthousiasme et l’imagination ne faisaient pas défaut dans ces ateliers!

En chemin vers l'indépendance

Un des buts du séminaire a été d'encourager les femmes à découvrir leurs dons et à les mettre en oeuvre. En même temps qu’en Bulgarie, de nouvelles élections avaient aussi lieu au Carrefour des femmes. Margarita Todorova (pasteure) vient d'être élue comme présidente, et dans son équipe figurent trois femmes: Maja Altunian, Tina Vasileva et Benka Valeva. Avec cette nouvelle équipe, les femmes bulgares sont sans nul doute sur la bonne voie.

Le 29.12.2001


Source: Martha Bolleter et Helen Caley

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"