Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.12.2001   Retour à l'aperçu

Connexio 2002: projet diaconal en Amérique Latine

[Credits] Aide aux enfants de la rue à Buenos Aires, Argentine
Projet N° 4121


Dans les quartiers pauvres de Buenos Aires, il y a beaucoup de chômeurs. Nombre d’entre eux ne bénéficient d’aucune allocation de chômage et ne sont pas en mesure d’élever leur famille. Les principales victimes de la misère sont les enfants. La criminalité enfantine et juvénile monte en flèche. Buenos Aires compte entre 4000 et 10’000 enfants de la rue.

En 1983, l’Eglise Evangélique Méthodiste ainsi que d’autres Eglises et oeuvres scolaires ont créé la Communauté de travail “Chicos de la Calle” (enfants de la rue), chargée d’exploiter la “Lecheria” (littéralement, la laiterie, au sens d’un centre de distribution de lait), dont le but est d’assister les enfants et les adolescents se trouvant dans la misère.

Concrètement, il s’agit d’offrir à ces derniers un lieu protégé et de les aider à terminer l’école, à tenir le coup dans leur milieu familial et à ne pas devenir des enfants de la rue. L’un des objectifs consiste également à intégrer leurs parents au travail. Les parents, qui sont souvent au chômage, dépassés par les événements et parfois violents, trouvent à la “Lecheria” une écoute, des conseils et une aide matérielle.

A l’origine, la “Lecheria” était une vieille bâtisse, où les enfants de la rue pouvaient venir chercher leur ration de lait quotidienne. Grâce au soutien de plusieurs Eglises, il fut rapidement possible de construire un nouveau bâtiment dans lequel, outre l’assistance matérielle, psychologique et médicale, on propose des cours de formation.

Les enfants et les adolescents y trouvent de l’aide pour faire leurs devoirs ou viennent participer à des cours de préparation pour l’école secondaire. Les cours de logopédie, d’informatique, d’anglais, de gymnastique et de diététique sont suivis avec assiduité. En 1999, les premiers adolescents encadrés par l’équipe de la “Lecheria” ont terminé l’école secondaire avec succès et ont pu aller étudier à l’université. Une socio-pédagogue et une psychologue accompagnent les enfants et les adolescents afin de leur enseigner à prendre en main leur destin et à exercer la solidarité. Les adultes bénéficient également de cours: entraide pour les jeunes mères célibataires, psychologie, cuisine, gymnastique pour les femmes. Aujourd’hui, la ”Lecheria” emploie vingt spécialistes à temps partiel. L’organe dirigeant se compose de 15 membres, dont la moitié habite le quartier. Au moment de sa création, l’institution était conduite par le pasteur suisse Erich Allenbach. Par la suite, il a transmis cette responsabilité à des collaboratrices argentines. Depuis qu’il a pris sa retraite, début 2001, il poursuit son engagement, comme bénévole.
Cible: 15’000 francs


Source: Connexio

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"