Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 16.08.2001   Retour à l'aperçu

Etats Unis,Washington: Bush a pris la décision d'encourager les recherches sur les cellules souches. Les responsables de l'Eglise Evangélique Méthodiste lui rendent hommage

[Credits] Le Président George W. Bush a pris la décision de limiter le financement fédéral aux recherches liées aux cellules souches. Sa décision a été saluée par le président de la Commission Église et Société de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM).

Dans une déclaration le 10 août, Jim Winkler a fait l'éloge de la décision prudente de Bush d'ouvrir "un espace à l'étude du potentiel que représentent les cellules souches embryonnaires sans détruire d'embryons humains."

Bush a annoncé le 9 août qu'il allouerait les fonds fiscaux fédéraux à ce type de recherche, mais qu'il limiterait la recherche aux cellules déjà extraites. Il a dit que le gouvernement ne soutiendrait pas la destruction de nouveaux embryons.

Winkler a dit que son agence, qui, au sein de la dénomination, traite de toutes les questions sociales, soutient la promesse présidentielle de 250 millions de dollars pour ces recherches sur les cellules souches non-embryonnaires, tout comme son idée d'établir un conseil de surveillance pour contrôler les recherches sur les cellules souches. Il a aussi applaudi à la nomination à la tête du Conseil du docteur Leon Kass, un expert en éthique biomédicale à l'Université de Chicago.

L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) n'a pas de position arrêtée sur la recherche des cellules souches embryonnaires, mais elle réclame officiellement une interdiction totale du clonage d'embryons humains et une interdiction de toute recherche qui "produirait des embryons surnuméraires." L'Eglise s'inquiète aussi du danger que représente l'usage de la génétique "à des fins lucratives" et soutient en outre l'étude des implications sociales, morales et éthiques du projet de génome humain.

Une équipe spéciale de bioéthique évangélique méthodiste sera convoquée par la Commission Église et Société (EEM) en octobre. La recherche sur les cellules-souche embryonnaires sera parmi les sujets à l'ordre du jour de la réunion, selon Winkler.

* * *

Voici la déclaration faite le 10 août par la Commission Église et Société (EEM) dans son intégralité:

La Commission Générale Église et Société de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) est reconnaissante au Président George W. Bush d'avoir décidé de limiter le financement fédéral à la recherche sur les cellules-souche embryonnaires. La Commission Générale Église et Société (GBCS) est l'agence internationale de la dénomination chargée de l'action sociale, avec des bureaux à New York et Washington, (dans le district fédéral de Columbia).

"Nous sommes heureux d'apprendre que le président a décidé de limiter le financement fédéral à la recherche sur les cellules souches d'embryons humains," a dit le secrétaire général de la Commission Eglise et Société Jim WINKER.

"La décision présidentielle est un avertissement; elle donne un cadre à l'étude du potentiel de recherche que représentent les cellules souches embryonnaires sans détruire les embryons humains. Dans le même temps, Bush a promis 250 millions de dollars pour d'autres recherches sur les cellules souches non-embryonnaires, une décision que nous soutenons. La décision présidentielle de convoquer un conseil pour contrôler la recherche est aussi bonne et nous applaudissons son choix de placer le docteur Leon Kass à la tête de ce conseil."

La Commission Générale Église et Société convoque une équipe de spécialistes en bioéthique évangélique méthodiste en octobre prochain. La question de la recherche sur les cellules souches embryonnaires et d'autres questions relatives à la biotechnologie seront à l'ordre du jour.

Winkler avaient pressé le président de prolonger le moratoire sur la recherche de cellules souches embryonnaires dans une lettre qui lui était adressée le 17 juillet. Il y écrivait qu'"après réflexion et prières (et) la lecture avisée du Règlement intérieur de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) et de ses enseignements, je vous engage à prolonger le moratoire: que reste en vigueur l'interdiction de détruire les embryons humains dans le but de créer des cellules souches ou pour d'autres recherches. La destruction d'embryons humains dans le seul but de faire avancer la recherche scientifique, - qui promet seulement de possibles traitements potentiels sans grande chance de succès-, soulève des questions morales graves et inquiétantes."

L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM), qui compte le président comme un de ses membres, a appelé à une interdiction complète et totale du clonage humain et "de toute procédure qui produirait intentionnellement 'des embryons [humains] surnuméraires qui seront sciemment détruits." (Livre des Résolutions, 2000 p. 249)

* * *

10 août 2001


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"